actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

La déclaration universelle du droit au sport dans la Nature (CNOSF)

adoptée par le Comité National Olympique et Sportif Français à son assemblée générale du 4 mai 1999

Les pratiquants de sports de nature, attentifs à lu conservution des espaces naturels, ont résolu d'exposer, dans une déclaration universelle, ce que sont leurs droits et leurs devoirs à l'égard de ce patrimoine de l'humanité.

  1. Tout homme a le droit à l'accès à la nature, dans le respect de ce patrimoine universel
  2. La pratique du sport dans la nature est un droit qui doit s'accompagner de règles éthiques et morales, admises et respectées de tous et promues par les nations
  3. La nature doit être impérativement protégée contre toute forme de négligence, d'exploitation et de pratiques pouvant entraîner sa dégradation
  4. Ce droit à la nature ne peut être limité que lorsque la nécessité de préserver ce patrimoine est prouvée de façon irréfutable
  5. Dans l'esprit d'une démarche citoyenne universelle, le pratiquant s'engage à s'informer, à se former et à promouvoir, notamment auprès des jeunes, les principes relatifs à la conservation des espaces naturels
  6. Ainsi, la nature est et doit rester le patrimoine de l'humanité
  7. L'homme est et doit en être le protecteur

Cette déclaration, adoptée par la France est soumise aux autres membres du Comité International Olympique.