actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Wujiang 2017 : Julia Chanourdie en bronze en difficulté !

Equipe de France escalade - 08/10/17 à 14:35

Cela faisait plusieurs étapes que la Française était à deux doigts de monter sur la boîte. En prenant le bronze de la difficulté à Wujiang (CHN) ce dimanche, Julia Chanourdie vient de franchir ce cap déterminant de la finaliste régulière à la médaillée en Coupe du monde !

Wujiang 2017 : Julia Chanourdie en bronze en difficulté !
© FFME

Julia Chanourdie prend sa première médaille en Coupe du monde !

Cinq finales en six étapes. Une 6e place, une 5e place et deux 4e places... Julia Chanourdie tournait autour des podiums de Coupe du monde de difficulté cette saison. Sans parvenir pour autant à défaire les solides têtes d'affiche du circuit féminin, Janja Garnbret (SLO), Anak Verhoeven (BEL), Kim Jain (KOR) et Jessica Pilz (AUT).

" Julia a passé un cap cette saison. Elle a pris conscience qu'elle pouvait grimper au niveau des meilleures mondiales, sa régularité dans les finales de Coupe du monde cette saison en témoigne (quatre finales sur cinq étapes). Si elle termine encore une fois au pied du podium ce week-end, nul doute que la médaille n'est pas loin. Ca va payer... ", assurait Cécile Avezou, à l'issue de l'étape écossaise de la Coupe du monde, le 24 septembre dernier.

L'entraîneur nationale de la difficulté ne pensait pas si bien dire : après 36 mouvements sur le mur chinois ce dimanche, Julia Chanourdie est finalement parvenue assez haut dans une voie de finale pour monter sur son premier podium en Coupe du monde ! 

" Cela faisait quelques compétitions que je tournais autour du podium, que je sentais qu'il était proche. Sur cette étape, j'ai décidé de ne pas penser au résultat. Mais plutôt d'essayer de retrouver l'état d'esprit qui était le mien durant les World Games en Pologne cette année, où j'avais réalisé mon premier podium international seniors. A Wujiang, je ne me suis pourtant pas sentie aussi confiante qu'en Pologne. Mais je me suis battue dans cette voie de finale et je suis allée de l'avant ", explique la championne française.
 
Et Julia Chanourdie de poursuivre : " ce podium représente beaucoup pour moi : cela faisait longtemps que j'avais le niveau pour y figurer. Mais en réalité, je ne m'autorisais pas à y aller. Comme si dans ma tête, je n'étais pas encore prête. Comme si ce n'était pas encore ma place. Ce podium est l'image de ma progression. J'avance par étape depuis mes débuts en compétition, comme si j'avais besoin d'asseoir mon niveau sur une base bien solide avant de passer au stade suivant. Je suis persévérante et ça paye, c'est une belle récompense de toute l'implication que je mets dans l'escalade chaque jour. Ce soir, j'ai le sourire, et je savoure."

De son côté, Janja Garnbret (SLO) sort la voie de finale et remporte sa 5e étape de la Coupe du monde 2017... en six rendez-vous cette saison ! Derrière, Kim Jain (KOR) prend l'argent, à deux doigts d'être la première à agripper le bac final ce soir !

Tous les résultats.

Romain Desgranges, 5e de la finale masculine

Satané 30e mouvement ! Ce volume jaune aura fait chuter quatre finalistes ! Une préhension capricieuse, un ballant dur à contrôler et au bout de la section, la chute, pour les grimpeurs des rangs 3 à 6 de la finale de la Coupe du monde de Wujiang. Le Français Romain Desgranges a fait partie de ces malheureux du 30e mouvement. Et compte-tenu de sa 4e place en demi-finale, il devra, cette fois, se contenter de la 5e place au tableau des résultats. 

En or ce dimanche, son premier challenger pour le titre de fin de saison ! Stefano Ghisolfi (ITA) est parvenu tout en haut de la voie, pour aller chercher la victoire sur le mur chinois. Une bonne opération pour l'Italien, qui marque des points qui pourraient être déterminants pour le podium final. Mais avec plus de 100 points d'avance, Romain Desgranges reste le solide leader de la Coupe du monde 2017. Il reste au Français deux étapes pour assurer ce titre - si cher à son coeur - qui lui tend les bras !

" C'était une finale assez déroutante à grimper, pas très dure physiquement, mais inconfortable. C'est un style de voie où les ouvreurs misent plus sur les erreurs des grimpeurs que sur leur niveau de performance pour faire la différence. En ce qui me concerne, je fais une erreur au 30e mouvement : la prise me glisse de la main et je ne parviens pas à me rattraper. Je ressens beaucoup de frustration de pas avoir pu m'exprimer pleinement. Mais c'est le jeu. Je marque quelques points précieux pour la course au titre. Stefano Ghisolfi réduit néanmoins l'écart : il faudra se battre jusqu'au bout pour aller chercher cette victoire au classement général ", réagissait le champion français.

Tous les résultats.

Equipe de France d'escalade