actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Arco 2017 : Anouck Jaubert en or en vitesse !

Escalade - 26/08/17 à 19:51

Anouck Jaubert remporte la Coupe du monde de vitesse d'Arco, ce samedi 26 août ! Elle est imitée chez les hommes par Vladislav Deulin (RUS). En difficulté, victoires surprises de Kim Jain (KOR) et Jakob Schubert (AUT).

Arco 2017 : Anouck Jaubert en or en vitesse !
© IFSC

Et de deux pour Anouck Jaubert !

Après sa victoire à Villars (SUI) en juillet, la Française Anouck Jaubert s'impose une nouvelle fois cette saison à Arco ! " Elle n'était pourtant pas très contente d'elle sur les premiers runs de cette phase finale. Les qualifications s'étant déroulées hier, elle n'avait pas beaucoup de repères, à l'instar de ses concurrentes ceci dit. Mais elle se hisse tout de même jusqu'en finale, qu'elle remporte sans combattre face à Iuliia Kaplina (faux départ de la Russe, ndlr) ", explique Sylvain Chapelle, entraîneur national de la vitesse. 

Deux victoires à la suite pour la Française, qui enterre définitivement son début de saison compliqué ! Go go go !

Les autres Françaises des phases finales, Aurélia Sarisson et Victoire Andrier, sortent respectivement en 1/4 et en 1/8e de finale. " De bons résultats, notamment pour Aurélia, qui se stabilise dans le haut du classement cette saison. C'est de bon augure ! ", explique Sylvain Chapelle. 

Chez les hommes, c'est le Russe Vladislav Deulin qui parvient à prendre l'or en finale sur le leader de la Coupe du monde 2017, Reza Alipourshenazandifar (IRA). Ludovico Fossali (ITA) prend le bronze. Guillaume Moro, seul Français de la compétition masculine, voit son aventure se terminer en 1/8e de finale (10e).

Kim Jain et Jakob Schubert, vainqueurs surprises de la difficulté

A l'issue des demi-finales, on attendait le duel des falaisistes chez les hommes. Alex Megos (GER), la star du rocher, participait à Arco à sa première Coupe du monde chez les seniors.

Et c'est peu de dire qu'il a créé la sensation en demi-finale, mettant près de dix mouvements à l'autre "fils prodigue" du jour, le champion du monde en titre Adam Ondra (CZE), qui grimpait pour la deuxième fois sur une compétition internationale de difficulté cette saison.

Mais ce duel au sommet n'aura pas lieu : parti en dernier sur le mur, l'Allemand chute après quelques mouvements seulement, ne trouvant pas la méthode d'un jeté, qui n'a pourtant pas posé de problème au podium du jour.

De son côté, Adam Ondra monte haut dans la voie, mais éprouve des difficultés sur un volume en forme de volcan, qu'il ne parvient pas à saisir correctement, gêné par sa propre sueur. Il devra se contenter de l'argent.

Mais qui a gagné alors ? La question se pose...

Car aucun des grands prétendants au podium de cette fin de saison ne grimpait en finale. Aucun des deux Italiens, Ghisolfi (16e) ou Bombardi (9e). Domen Skofic (SLO) ne prenait pas non plus son ticket pour la finale (21e). Pas même le Français Romain Desgranges, qui malgré une prestation tout à fait honorable, ne signe que la 10e performance du 2e tour. Il y avait bien Keiichiro Korenaga (JPN) en finale, mais il devra se contenter de la 5e place ce soir. Qui alors ?

Et bien c'est l'Autrichien Jakob Schubert, qui renoue avec la victoire en Coupe du monde à Arco. Et s'il fut pris par le temps dans la fin de son exercice, il parvient tout de même à placer le mouvement supplémentaire, pour aller chercher l'or devant Adam Ondra.

Pas de Français en finale ? Et bien si ! Thomas Joannes était sur le mur ce soir. Le Français sortait une performance magistrale en demi-finale ce matin. Il doit ce soir se contenter de la 6e place.

Chez les femmes, le duel annoncé entre Janja Garnbret (SLO) et Anak Verhoeven (BEL) n'a pas eu lieu, lui non plus. La Belge chute au 32e mouvement, quand la Slovène (3e) échoue sur son 33e effort, qui a aussi vu la perte de la jeune prodige Ashima Shiraishi (16 ans - USA) et de Julia Chanourdie. 

Car si la Française doit se contenter du pied du podium ce soir (4e), elle prouve, s'il le fallait encore, qu'elle fait désormais partie des grimpeuses sur lesquelles il faut compter pour se battre pour une médaille ! 

Qui a gagné alors ? Et bien, c'est la Coréenne Kim Jain, qui renoue - elle aussi - avec la victoire sur le mur italien ! La légende de l'escalade termine son effort sur la même marque que la Suissesse Anne-Sophie Koller (en argent), et prend l'or de cette 4e étape de la Coupe du monde.

Tous les résultats.

Le compte-rendu des demi-finales.

Le compte-rendu des qualifications.

Equipe de France d'escalade