actualités

nos partenaires

boutique

restez connectés

ffme imag

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Colloque national des compétitions d’escalade : défricher le futur de l’escalade sportive

Escalade - 13/02/17 à 14:11

Le 5 février dernier à Paris, le colloque national des compétitions d’escalade a réuni les représentants des Ligues FFME, les élus proches du dossier et les cadres techniques de la fédération pour élaborer des pistes d’évolution des circuits de compétition afin de dessiner le futur de l’escalade sportive.

Colloque national des compétitions d’escalade : défricher le futur de l’escalade sportive
© FFME
Un vaste programme et une série de discussions pour défricher ce que sera l’escalade de compétition de demain. Trois grands axes de travail ont été abordés par l’assemblée composée de quatre représentants de chaque Ligue FFME (le président ou son représentant, un spécialiste de l’organisation de compétitions, un entraîneur et un athlète/ouvreur), du Président Pierre YOU et d’élus de la fédération proches du dossier ainsi que de membres de la direction technique nationale (dont le DTN de la FFME, Pierre-Henri PAILLASSON) :
 
- Les différents formats de compétition
- L’accès à la performance
- Les questions logistiques dans l’organisation de compétitions.
 
Chaque thématique a été introduite par un retour de terrain d’un représentant de Ligue. Raphaël KERVELLA – conseiller technique au comité territorial Rhône Métropole de Lyon - est intervenu sur la thématique des circuits de compétition. Laurent LAGARRIGUE – conseiller technique à la Ligue Nouvelle Occitanie - a apporté son expérience de terrain sur l’accès à la performance. Et Albéric LOCHU – conseiller technique au comité territorial de la Mayenne (53) -  a illustré les tables rondes avec un propos sur l’organisation de compétitions.
 
« C’est un travail extrêmement important pour nous. Bien sûr, au département compétition de la FFME, nous avons notre vision du futur de l’escalade sportive. Mais il est primordial de l’accorder avec les idées de l’ensemble des acteurs fédéraux du dossier. Cela ouvre de nouvelles perspectives et permet de prendre du recul sur nos expériences. Ce n’est que comme ça que l’on parviendra à créer des circuits de compétition adaptés aux attentes de tous les grimpeurs et aux exigences du haut niveau », assure Vincent CAUSSE, directeur du département compétition à la FFME.