actualités

nos partenaires

boutique

restez connectés

ffme imag

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Equipe de France de difficulté : la préparation

Escalade - 08/02/16 à 14:23

Acte 1... ou plutôt Acte 2 !

Equipe de France de difficulté : la préparation
© FFME / M. Fuselier
Après le premier stage de l’année avec les bloqueurs sur le pôle France de Bloc, mi-janvier, l’équipe de France de difficulté était de nouveau réunie les 28 et 29 janvier, sur le pôle France de Voiron, devenu depuis 3 ans, le fief des « lactates ».
 
10 grimpeurs et 6 grimpeuses étaient présents sur ce stage : 
  • Les leaders de la discipline, Gautier SUPPER (Chambéry Escalade), Romain DESGRANGES (Club des Sports de Chamonix) et Hélène JANICOT (Escalade Voiron Alpinisme) ;
  • De « jeunes seniors » en pleine progression, comme Thomas JOANNES (M’Roc Climbing), Salomé ROMAIN (ICEBriançon), Nathan CLAIR (Maurienne Escalade), Léa MARIGO (Massy), Mael BONZOM (Massy), Ghislain PIPERS (Roc Evasion), Tanguy TOPIN (Fontaine) ou Julia CHANOURDIE (Chambéry Escalade – ayant malheureusement due se reposer suite à une douleur à l’épaule) ;
  • Des seniors avec beaucoup d’expérience comme Thomas BALLET (Vertige), Charli BLEIN (ICEBriançon) ou Nolwenn BERTHIER (M’Roc Climbing) ;
  • Ainsi que les 2 plus jeunes (membres du pôle France), Arsène DUVAL et Nina ARTHAUD (La Roche Bonneville). 

stage janvier

 
Tous sont arrivés surmotivés pour s’atteler à un programme chargé en volume d’entraînement de toutes sortes :
  • En entrée : un contest de 3h de bloc avec 31 nouveaux blocs ouverts pour l’occasion avec de nouvelles prises et de nouveaux volumes ;
  • En plat de « résistance » : des circuits sur pan et des voies sur le mur extérieur du pôle (de nuit…à la frontale, pour certains !) soit environ 1000 mouvements en 3h ; du volume de voies à vue au gymnase JC Lafaille (8a à 8b pour les femmes et 8b à 8b+ pour les hommes) ;
  • En dessert : circuit « à l’américaine » avec des agrès classiques comme le PG, des « jouets » tout neufs importés des US et des ateliers inédits…
 
Après beaucoup de sueur déversée et de nombreux bouts de doigts légèrement abîmés, l’analyse générale du coach, Corentin LE GOFF faite lors du premier stage est confirmée : «  le niveau global de l’équipe est plus élevé que les 2 années précédentes à la même époque »…
Il s’agit, maintenant, de tenir le rythme puisque l’équipe de France de difficulté sera rassemblée ainsi tous les 15 jours jusqu’au début de la saison de compétitions internationales.
 
Equipe de France d'escalade