actualités

nos partenaires

boutique

restez connectés

ffme imag

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

France de bloc 2017 : des demi-finales à couteaux tirés

Escalade - 05/03/17 à 12:07

Les demi-finales du Championnat de France de bloc n'ont pas été sans surprises ! Compte-rendu d'un 2e tour impitoyable !

France de bloc 2017 : des demi-finales à couteaux tirés
© FFME

Ceux qui sont en finale

Mais parlons d'abord des bonnes nouvelles : Fanny GIBERT et Mickael MAWEM ont survolé leur demi-finale. Quand la première s'acquitte avec aisance de ses quatre exercices (4b9), le second est le seul grimpeur à réussir plus qu'un bloc... C'est dire la difficulté du circuit masculin ce matin ! Le finaliste des Championnats du monde de Paris sort même trois blocs, à l'envi et avec le sourire (3b9) ! Mickael MAWEM a été le plus fort ce matin. Qu'en sera-t-il ce soir ?

Derrière les deux grimpeurs des équipes de France, d'autres athlètes ont fait forte impression. On pense chez les femmes à Camille FAILLE (3b5) et Mélanie SANDOZ (3b9), qui confirment leurs bons résultats des qualifications. On pense aussi à la spécialiste de la difficulté Julia CHANOURDIE, qui remplit la 3e meilleure fiche de résultats ce matin (3b7) !

Et comment ne pas saluer la performance remarquable de la très jeune Flavy COHAUT (cadette première année) qui réalise sans trembler deux blocs en trois essais et prend son ticket pour la finale. Romane GRANDCOING est la dernière qualifiée avec deux blocs en trois essais également.

Maigres fiches de résultats chez les hommes. Car derrière MAWEM, seuls quatre grimpeurs ont réalisé un bloc. Un seul et unique bloc. C'est le cas du jeune Nicolas PELORSON qui assure sa place en finale dès son arrivée sur le pan, tôt ce matin : il réalise son premier exercice à vue. Pour Alban LEVIER, c'est à son 2e essai sur son 2e défi qu'il prend son ticket pour la suite.

Manu CORNU a eu besoin de trois essais pour venir à bout de son premier bloc, synonyme de sésame pour le circuit de cet après-midi. Yann DENOUEL - 5e qualifié - peut se prévaloir de la même marque que le médaillé de Bercy, quand le dernier qualifié, Kentin BOULAY intègre le top 6 avec seulement 4 bonus validés. Dur dur !

Ceux qui ne sont pas en finale

Vous avez fait le compte... Il manque des noms illustres dans ce premier paragraphe. Ce 2e tour n'a pas été sans casse pour l'élite du bloc français. Deux grandes personnalités de la discipline manquent à cette finale. Et ce n'est pas faire offense aux compétiteurs du rendez vous de La Baconnière que de l'affirmer : pour la championne de France en titre, Clémentine KAISER, et le finaliste des Championnats du monde 2016, Jérémy BONDER, l'aventure s'arrête là.

Et si un seul essai en trop prive la Marseillaise de la finale du jour, le constat est plus sévère pour Jérémy BONDER, qui n'a pu faire mieux que deux bonus ce matin. Mais ne lui jetons pas la première pierre : 14 des 20 finalistes n'ont pas validé de bac final ce matin. La dure loi de la compétition en escalade.

Les résultats masculins.

Les résultats féminins.

 

Replay