actualités

nos partenaires

boutique

restez connectés

ffme imag

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Les nouveaux champions de France de bloc sont Clémentine KAISER et Pascal GAGNEUX

Escalade - 06/03/16 à 15:06

Ce weekend fort en émotions se cloture ce soir avec deux nouveaux champions de France. Les résultats complets sont en ligne.

Les nouveaux champions de France de bloc sont Clémentine KAISER et Pascal GAGNEUX
© Clémentine KAISER / FFME

Avec une salle pleine à craquer, la première finale de l’après-midi a été lancée à 13h30 à Toulouse. Cette fois, pas de torticolis au menu, les blocs avaient tous lieu du même côté.

Chez les femmes, chaque essai a compté.

Comme pour le reste de la compétition, il fallait grimper intelligemment en finale. Bien lire, ne pas gâcher d’essai, tout donner jusqu’à la dernière prise finale. Et à ce petit jeu, celle qui a terminé première de la demi-finale qui tire son épingle du jeu à nouveau c’est Clémentine KAISER (A.S. Grimper) qui devient la nouvelle championne de France 2016. Plus fébrile qu’au tour précédent, elle entame son concours d’une bonne façon, mais pas non plus parfaitement. Il lui faudra deux petits essais pour sortir ce premier bloc. Vous me direz que ça reste quand même une belle performance. Oui, sauf qu’avant elle, deux grimpeuses le sortent à vue (Mélissa LE NEVE de l’E.S. Massy, et Romane GRANDCOING de Minéral Spirit). Il va donc falloir assurer pour la suite. Ce qu’elle fait. Clémentine bataille bien et sort les 3 autres blocs au premier essai à chaque fois. L’autre grimpeuse à avoir sorti 3 blocs à vue est Mélissa. Mais avec 3 essais dans le dernier bloc, elle prendra la 2e place sur le podium. Elle gagne une place par rapport à l’an dernier.

Mélissa LE NEVE

Celle qui complète le podium est la plus jeune. Vous l’aurez compris, Pyrène SANTAL (Le Mur) continue sa remontée spectaculaire après les qualifications et grignote encore 3 places. Epatante de facilité, elle sort elle aussi ses 4 blocs dont 2 à vue.

Pyrène SANTAL

Il s’en est fallu de peu que Julia CHANOURDIE (Chambéry Escalade) vienne prendre cette 3e place, elle fait un essai de plus que Pyrène dans son bloc n°2 et termine donc à la 4e place. Quand on vous disait que chaque essai comptait.

Julia CHANOURDIE

Les autres finalistes sont Romane GRANDCOING et Margaux PUCHEUX (Beyrede Escalade Montagne), qui termine respectivement 5e et 6e après n’avoir sorti que 3 blocs sur 4.

    

Romane GRANDCOING                                                              Margaux PUCHEUX

Félicitations à Clémentine pour son titre, très émue suite à ça, qui lui offre par la même occasion un ticket en équipe de France et une participation aux trois premières étapes de coupe du monde de bloc.

On vous avait promis une surprise...

Christopher HARDY, le speaker officiel, l’avait annoncé depuis le début du Championnat, ceux qui avaient fait le déplacement allait avoir une « petite » surprise. Et par petite, il voulait bien entendu dire « grosse », voire « très grosse » surprise. Il n’a pas menti. Juste avant le début du direct de la finale hommes, les spectateurs ont pu avoir en avant-première la diffusion du teaser des prochains Championnats du monde d’escalade de Paris-Bercy (du 14 au 18 septembre prochains). Et cela a fait son effet. Et nous, vous dites-vous ? Et bien il fallait être à Toulouse ! Mais bon, nous ne sommes pas si méchants que ça et nous allons vous le montrer ce teaser. Notez bien sa date de diffusion : demain ! Rendez-vous donc ce lundi 7 mars sur le site de la FFME pour le teaser officiel des Championnats du monde.

Chez les hommes, il fallait composer avec des styles bien variés.

Sur le dernier circuit de la compétition, il y avait des blocs aux multiples méthodes qu’il fallait bien décrypter pour finir dans le top 3. En jeté ou statique, face au mur ou de dos, des arquées ou des plats, le grimpeur polyvalent était à son avantage.

Pascal GAGNEUX

A ce petit jeu, c’est Pascal GAGNEUX (SMUS Escalade) qui se détache en sortant 3 des 4 blocs proposés. Très fort, il en sort 2 à vue, le seul à réussir la performance. Habitué de la pratique en milieu naturel, cette diversité lui a probablement servi pour se démarquer de ses concurrents.

    

Alban LEVIER                                                                          Sean McCOLL

Et Alban LEVIER (E.S. Massy) ? Et Sean McCOLL (Chambéry Escalade) ? On ne va pas se le cacher, ils étaient favoris ce weekend chez les hommes. Et si on reparlait de ces différentes méthodes pour sortir un bloc ? Quand Alban met 4 essais pour sortir le premier bloc, Sean lui n’arrive même pas à la prise de zone à cause de la mauvaise méthode choisie. Un essai de plus, de trop donc, dans un autre de leurs blocs, et ils perdent la première place. Ils finissent respectivement 2e et 3e.

Jérémy BONDER

Quid de notre champion de France 2015 ? Jérémy BONDER (Cahors Montagne) commence bien sa finale avec 2 essais au premier bloc, le seul à être aussi efficace, mais ne trouvera pas la solution sur le 3e bloc tandis que 4 des autres finalistes, oui. Il hérite donc de la place d’honneur, en 4e position.

Kentin BOULAY

Kentin BOULAY (E.S. Massy) et Hugo PARMENTIER (Le 8 Assure) sont quant à eux 5e et 6e respectivement. Après un départ prometteur, Kentin ne résoudra pas le 2e bloc, bien qu’il sort le 3e à vue. Dommage pour le jeune senior 1ère année qu’il faudra très certainement suivre pour la suite. Hugo, lui, manque d’expérience sur le circuit senior et ça se ressent dans les résultats, il ne sort malheureusement aucun bloc. Encore junior, il est plein de promesses.

Hugo PARMENTIER

Vous avez jusqu’à ce soir, dimanche 6 mars, pour voir à nouveau le streaming des finales. Ensuite, elles seront à nouveau visible d’ici 2 semaines. Mais ne ratez pas jeudi prochain le résumé des finales diffusé sur la chaine YouTube de la FFME.

Le prochain grand rendez-vous national d’escalade sera le Championnat de France de vitesse qui aura lieu à Voiron les 16 et 17 avril. A ne pas rater !

Pour les résultats complets du Championnat de France de bloc féminin, c'est ici.

Pour les résultats complets du Championnat de France de bloc masculin, c'est ici.

Pour revoir les demi-finales, c'est ici.

Pour relire le résumé des demi-finales, c'est ici.

Pour relire les qualifications femmes, c'est ici.

Pour relire les qualifications hommes, c'est ici.

Pour relire la présentation de la compétition, c'est ici.

Podium du Championnat de France de bloc 2016