actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Nouméa : attention, SAE en danger !

Escalade - 10/09/15 à 14:40

La SAE Bob Daly de Magenta à Nouméa est menacée de fermeture. Une bien triste nouvelle qui a soulevé la communauté de l'escalade bien au delà des rivages de la Nouvelle-Calédonie. Et qui a poussé la FFME à s'engager.

Nouméa : attention, SAE en danger !
© FFME

Les faits

Le 24 décembre 2013, un incendie détruisait la SAE Bob Daly de Magenta à Nouméa. Rapidement retapée, la structure du Championnat du monde jeunes d'escalade 2014, pouvait à nouveau accueillir les publics les plus divers, scolaires et clubs. Mais aussi pompiers, forces de police et de gendarmerie, forces armées... "En période de vacances scolaires, le mur d'escalade est d'ailleurs extrêmement plébiscité. Pendant cette période, entre 300 à 400 personnes de tous les âges se pressent chaque jour, pour s'adonner à la grimpe", explique France Télévision, en reportage sur place. Et pour cause, la SAE est tout simplement la seule de l'archipel. 

Tout était bien qui finissait bien pour le mur. Sauf que pour prévenir d'autres incidents du genre, décision était prise d'assurer un gardiennage permanent de la SAE. Tous les jours de l'année, 24h/24. Une décision qui a pesé lourd dans la gestion de la structure, notamment d'un point de vue financier. Au point où, un an et demi plus tard, le comité de gestion de la SAE semble dans une impasse : "ce gardiennage permanent représente un surcoût de 7 millions de francs CFP, ce qui équivaut à 50% du budget annuel de la structure. Un coût auquel le comité n'arrive pas à faire face", recueillait France TV.

La FFME se mobilise

Le paradoxe ne vous aura pas échappé : un dispositif qui était sensé péréniser la structure, menace aujourd'hui sa survie. Mais il est bien sûr impensable d'en rester à ce constat : toute la communauté de l'escalade s'est mobilisée pour essayer de trouver une solution. La FFME - par la voix de son président Pierre YOU - a contacté cette semaine les acteurs du projet pour tenter de trouver une issue favorable au contentieux. 

Vous vous sentez concerné ? Vous aussi, mobilisez-vous ! Une pétition a été lancée : Apporter votre signature à l'édifice !