actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

SAE Jean Gachet - Saint-Etienne

Escalade - 21/11/16 à 10:38

Vendredi 18 novembre 2016, Pierre You, Daniel Coisy et Pierre-Henri Paillasson étaient aux cotés du Préfet de la Loire et des élus locaux pour inaugurer à Saint-Etienne une structure d’escalade XXL de nouvelle génération qui devrait faire référence sur la planète grimpe. L’honneur de couper le ruban est revenu à la grimpeuse stéphanoise Anouck JAUBERT (Escapilade), médaille d’argent des Championnats du monde d’escalade 2016 comme de la Coupe du monde d’escalade de vitesse cette saison.

SAE Jean Gachet - Saint-Etienne
© FFME

Genèse de la nouvelle SAE Jean Gachet 

 
Dans le cadre de la rénovation urbaine du quartier Jacquard menée par l’EPASE (Etablissement Public d’Aménagement de Saint-Etienne) la municipalité stéphanoise acte, en 2011, le remplacement du vieillissant gymnase Jean Gachet doté d’une SAE de première génération (1986) par un nouveau bâtiment équipé d’une SAE contemporaine.
 
Le comité FFME Loire qui mène depuis 2000 un vaste plan départemental de développement des SNE et SAE est associé à l’équipe d’ingénierie de l’EPASE pour optimiser la conception et la réalisation du mur d’escalade.
 
Fort de l’accompagnement d’une douzaine de créations de SAE, François Carton, directeur technique du comité, va apporter une assistance à maîtrise d’ouvrage 5 années durant - soit plus de 800h de travail intégralement prises en charge par le CD Loire. 
  • Rédaction du CCTP-DCE ;
  • Modélisation 3 D  de la SAE ;
  • Respect des normes ;
  • Coordination technique ;
  • Etudes des innovations techniques en lien avec la société Escatech.

 

inauguration gachet

 
C’est ainsi que le mur d’escalade est devenu l’équipement phare du projet porté par un partenariat exemplaire entre l’EPASE, les architectes, la ville de Saint-Etienne, la société Escatech, le comité départemental et la FFME.
 
  • Le cahier des charges initial stipulait une SA E aux normes régionales. Avec force de conviction et de ténacité, Le CD FFME Loire au fur et à mesure de l’avancement du projet a convaincu le maître d’ouvrage qu’il était techniquement possible dans le même espace/volume du bâti d’envisager des normes nationales, voire internationales, donc pourquoi s’en priver. La qualité d’écoute et de confiance a ainsi permis de booster le mur prévu à 13m jusqu’à 15m de haut, ce qui a impliqué de nombreuses reprises de calcul et de modifications techniques.

 

  • Dans le même temps, le CD FFME 42 imagine des innovations techniques permettant la pratique sur ce même équipement des trois disciplines compétitives de l’escalade difficulté - bloc - vitesse. En partenariat avec la société Escatech, lauréat de l’appel d’offres, des éléments mobiles montés sur des vérins et motorisés sont intégrés en pied de structure. Ils permettent de passer très rapidement d’une configuration « escalade de difficulté » à une configuration « escalade de bloc » sous la forme d’un fronton de 20m linéaire. Un double couloir de vitesse de 15m aux normes internationales est également associé complétant ainsi la trilogie bloc-difficulté-vitesse.
 
Le souhait de disposer d’un équipement polyvalent conduit également le CD FFME à proposer un espace petite enfance spécifique et novateur en l’équipant de plaques magnétiques qui, associées à des magnets, permettront de multiples jeux de grimpe.
 
Ces options émergeant en cours de projet ont bien entendu un impact sur les coûts initiaux. Elles ont pu être mises en œuvre grâce notamment à la forte mobilisation fédérale :
 
  • La FFME a apporté une aide financière de 25000 € sur fonds propres dans le cadre de son PNE (plan national équipement) ;
 
  • Le comité départemental a réalisé gracieusement la pose de 10000 prises permettant l’ouverture de 100 voies d’escalade de tout niveau. Tâche qui a nécessité encore 300h de travail soient 3 semaines de travail intensif pour les 3 techniciens salariés du comité départemental – opération valorisée à hauteur de 12000 €
 
  • Notons également que la société ESCATECH a recruté en marge du projet un jeune grimpeur stéphanois du club Escapilade lui permettant ainsi de poursuivre des études supérieures sur la voie de la professionnalisation au travers d’un contrat en alternance avec la perspective d’une embauche ferme à la sortie.
 
Cet équipement s’adresse prioritairement aux clubs stéphanois, ainsi qu’au sport scolaire et universitaire. Toutefois, les grandes dimensions et la qualité de cette réalisation ouvrent des perspectives nouvelles. Dès les 1er et 2 avril 2017, Saint-Etienne accueillera le Championnat de France de vitesse… pour commencer.
 
inauguration gachet

Fiche technique de la nouvelle SAE Jean Gachet 

 
Espace difficulté
  • Hauteur : 15m ;
  • Linéaire : 51m ;
  • Surface grimpable : 900m2 ;
  • Dévers jusqu’à 8m ;
  • 10000 prises ;
  • 100 voies du 4 au 8 ;
  • Trappes pour les prises de vies photos/vidéo.
 
Espaces bloc
  • 1 salle de bloc  indépendante avec 32 blocs retracés chaque mois ;
  • 1 fronton mobile de blocs de 20m linéaire pour les compétitions.
 
Espace vitesse
  • Double couloir de vitesse aux normes internationales ;
  • Hauteur 15m ;
  • Inclinaison négative 5° ;
  • Prises officielles ;
  • Chronométrage officiel.
 
Espace petite enfance
  • Equipé de Plaques magnétiques pour réaliser des jeux de grimpe.
 
Eléments financiers 
  • Gymnase : 4,2 M€ ;
  • SAE : 300000 €. 
 
Financeurs
  • Etat ;
  • Ville de Saint-Etienne ;
  • FFME.
 
Intervenants
  • Architectes : Link et Dutreuil .
  • SAE : Escatech ;
  • Tapis : Context  (PME du Chambon-Feugerolles - Loire).