actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

ARVA et téléphone portable : circonstances d'un accident

Bernard Giraudon nous rapporte les circonstances dans lesquelles s'est déroulé l'accident ayant mis en avant les problèmes d'interférences ARVA/portable.

Rétablissons les faits : (ceci est contrôlable auprès du P.G.H.M. de JAUSIERS). Une dizaine de pisteurs sont partis déclencher des avalanches. En redescendant un des pisteurs a quitté le groupe et s'est retrouvé enseveli. Un peu plus tard, ses copains ne l'ayant pas vu arriver, sont remontés pour le chercher. Voyant une avalanche fraîche, ils ont pensé qu'il pouvait se trouver dans un creux alors qu'en réalité il se trouvait 60 à 80 m plus loin dans une pente. Il y avait 4 ARVA 9000 et 6 Ortovox, et la victime portait un Ortovox F1 ancien modèle. Un des sauveteurs qui avait un ARVA 9000 en reception, avait également un portable sur lui. Lorsqu'il a entendu un bip, que la flêche rouge s'est allumée et que l'écran a affiché 50, il a imédiatement prévenu ses collègues " qui ont éteint leurs arvas pour se concentrer sur l'ARVA 9000 qui avait reçu, semblait il, un signal" (première faute). Le sauveteur avec portable, au lieu de constater qu'il recevait un ou deux bips irréguliers, que la diode s'allumait et s'éteignait, et que le chiffre indiqué passait de 50 à 12 puis 36 etc... donc preuve de signaux parasites, a perdu 50 minutes à chercher avant d'appeler le P.G.H.M. Arrivés sur place, les gendarmes qui eux, ne confondent pas des parasites irréguliers avec un signal régulier d'émission arva, ont retrouvé, avec un des pisteurs portant un ARVA 9000 sans portable, la victime en quelques minutes. Il est important de signaler que le chef des pisteurs a démissionné...
A la suite de cela, alors que nous savions tous que TOUS les arvas sont parasités par les émissions électromagnétiques en général (néon, lignes haute tension, ordinateurs etc...) nous avons fait des tests avec les portables et sommes arrivés aux résultats suivants:
Tous les arvas sont plus ou moins parasités avec les portables en général, mais plus ou moins selon les marques des portables. Le parasitage peut varier entre 10 cm et 50 cm et très exceptionnellement plusieurs mètres. Pour les analogiques, ils reçoivent des bips fantaisistes, et les leds s'allument de la même façon. Pour les numériques, bips et allumage des leds se produisent de façon anarchique et les chiffres indiqués ne sont pas stables. Faîtes vous même les tests, mais il est important de constater " qu'un ARVA n'est pas parasité en émission"...heureusement pour les victimes qui ne pourraient pas éteindre leur portable. Lorsque les gendarmes font une recherche arva, ils réclament ce qu'on appelle le "silence radio", c'est à dire que TOUT doit être éteint.

A l'entière disposition de tous pour parler des arvas en général et du 9000 en particulier.

Bernard GIRAUDON (Société Nic Impex)
giraudon@nic-impex.com

 

En savoir plus sur les ARVA :

- Un ARVA c'est quoi ?
- Utilisation de l'ARVA au cours d'une recherche en avalanche
- Interférences ARVA / Téléphone portable