actualités

nos partenaires

boutique

restez connectés

ffme imag

fiches ffme

écoute dopage FFME développement durable

Laetitia ROUX et William BON MARDION, champions de France de ski-alpinisme en individuel !

Ski Alpinisme - 09/01/16 à 19:25

William BON MARDIN et Laetitia ROUX encore et toujours en or ; Xavier GACHET, Alexis SEVENNEC et chez les femmes, Valentine FABRE dans les spatules ; Mathéo JACQUEMOUD "DNF" : voici les principaux enseignements de cette épreuve individuelle des Championnats de France de ski-alpinisme. Et les conditions dans tout ça ? Compliquées.

Laetitia ROUX et William BON MARDION, champions de France de ski-alpinisme en individuel !
© Nacho Grez

Les conditions. Elles étaient compliquées ces conditions. Une neige tombée tardivement, mais finalement présente en grande quantitée. Une limite pluie-neige en hausse sur les massifs de la Tarentaise et des précipitations soutenues : pas facile d'organiser une compétition de ski-alpinisme dans ces conditions. Résultat ?

"On a été obligé de choisir un itinéraire de repli et de proposer un tracé qui longe les pistes", explique Olivier MANSIOT, conseiller technique national ski-alpinisme. Mais ces aléas n'auront pas gâché la fête : "c'est ça le ski-alpinisme, il faut composer en fonction de ce que nous propose la montagne. Et puis il y avait tellement de brouillard et de neige fraîche, que les compétiteurs avaient bien la sensation d'évoluer en haute montagne !" Un parcours finalement assez exigeant : 3 bosses à parcourir deux fois, car, itinéraire de repli ou pas, le "D+" était bien au rendez-vous. 1460m pour les femmes et 1850m pour les hommes. Bon appétit.

Les femmes. Elle était attendue, elle n'a pas déçue. Laetitia ROUX sortait pourtant de blessure. Mais en l'absence de sa "meilleure ennemie" Axelle MOLLARET - blessée à l'épaule - la reine du ski-alpinisme français avait tout de même un statut de favori à assumer. Elle n'a pas tremblée et prend l'or (1h43:09) sur Valentine FABRE (1h44:24) et la surprenante espoir Laura DEPLANCHE (1h54:25).

Les hommes. William BON MARDION. Mathéo JACQUEMOUD. Xavier GACHET. Alexis SEVENNEC. Il y avait bien une course à l'intérieur de la course : ces quatre là devaient se disputer le titre national. C'est finalement William BON MARDION (1h41:58) qui défait Xavier Gachet (1h43:38) et Alexis SEVENNEC (1h45:56), en prenant rapidement la tête des opérations. Mathéo JACQUEMOUD abandonne : il ne réitérera pas sa belle performance de la vertical race. 

C'est tout ? Ah non, la FFME remercie aussi Emelie FORSBERG et Kilian JORNET d'avoir jouer les "lièvres" de luxe pour nos champions français : la Suédoise et l'Espagnol prennent la victoire au scratch.

Les résultats.

Et demain ? Et bien demain les meilleurs sprinteurs du pays feront parler la poudre ! Attention les yeux, ça va aller très vite ! 

Equipe de France de ski-alpinisme