actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Bourses multi-activités, les nouveautés

Actualités Divers - 16/08/18 à 15:24

Pour cette saison 2018, la bourse multi-activités s'est orientée exclusivement sur les clubs. Déjà deux d'entre-eux ont été retenus sur le premier appel à projets lancé en juin dernier. Découvrez les modalités de participation et ouvrez votre club à la multi-activités.

Bourses multi-activités, les nouveautés
© FFME

De par son histoire et ses statuts, la FFME une fédération multi-activités. Au fil des années, elle a toujours tenu à préserver cette richesse qui permet aux adhérents de s’initier et de se perfectionner dans diverses activités, ainsi que de combiner l'indoor et l'outdoor selon les contextes locaux ou la motivation des licenciés.

« La multi-activités définit toutes les activités de la FFME autre que l’escalade en structure artificielle, précise Françoise Ducoeur, vice-présidente de la FFME. Elle est un des leviers du développement qualitatif dans les clubs, c’est pourquoi les plans stratégiques de chaque olympiade l’ont déclinée en tant qu'objectif. »

 "Encourager la diversité de nos activités, facteur de développement et de fidélisation des licenciés." (Programme de l’olympiade 2017-2021). 

De façon spécifique, un groupe-projet avait mené une réflexion lors de la précédente olympiade, sur l’aide ciblée à la mise en place et pérennisation de la multi-activités dans les clubs, comités et ligues. Plusieurs axes de développement avaient alors été mis en avant : de la formation par le biais des ligues aux évènements et rassemblements organisés par les comités, ligues ou la fédération même, en passant par le jumelage inter-clubs, les équipes régionales et autres moyens représentant des opportunités ou "des boîtes à outils" pour les clubs. Par ailleurs, un appel à projets multi-activités a été lancé en avril 2016 pour formaliser l’accompagnement de la fédération.

Les modifications de la nouvelle olympiade

« Lors de la nouvelle olympiade et avec le recul de deux années d’appel à projets, nous avons souhaité faire évoluer le dispositif en 2018, pour accompagner exclusivement les clubs et sur du plus long terme, poursuit Françoise Ducoeur. En effet, les premiers projets soutenus portaient essentiellement sur de la découverte et de l’initiation. Un « pied à l’étrier » en quelque sorte, pour enclencher la pratique, accompagner les motivations de quelques licenciés passionnés, afin qu'ils puissent expérimenter les activités lors de stages/sorties encadrés par des professionnels ou des bénévoles diplômés. Cependant, la formation des licenciés est un incontournable dans les projets de développement de toute activité. Soutenir les envies passe nécessairement par de la formation pour faire gagner en compétence. D’où le choix d'un accompagnement plus conséquent des projets sur deux années consécutives, incluant un temps de formation de quelques adhérents intégrés au projet. Un encadrement formé représente, pour la fédération, un gage supplémentaire de pérennité des activités. »

C’est ainsi que depuis deux ans, à raison de deux sessions par an, la FFME a accompagné seize clubs (pour une trentaine de demandes), quatre comités territoriaux (pour six demandes) et deux ligues (pour trois demandes) dans leur projet de développement de la multi-activités.

Depuis 2018, seuls les clubs peuvent postuler à cette bourse multi-activité. En juin dernier la première session a retenu deux clubs sur les huit dossiers présentés : le club Les caillasses dans la Drôme, qui portait le projet créer un cycle de sortie et de formation en alpinisme, ainsi que le club Tournefeuille altitude grimpe, un club d’escalade qui souhaite développer le canyon, l’alpinisme et les grandes voies.

Les clubs retenus sont ceux qui ont su présenter de nouveaux projets pour leur club, c’est-à-dire, proposer des activités qui ne sont pas encore proposées au sein du club et y associer une démarche de formation des adhérents pour y pérenniser l’activité. A bon entendeur, la prochaine session d’appels à projets devrait se faire prochainement.

« Beaucoup de clubs pratiquent déjà la multi-activités, conclut Françoise Ducoeur. Certains même au quotidien, selon les contextes géographiques locaux. Dans tous les cas, les clubs ont le souci de former leurs adhérents afin de renouveler le vivier des encadrants ou pour s’ouvrir à de nouvelles pratiques. Par les bourses multi-activité, nous souhaitons attirer l’attention des clubs qui veulent développer et pérenniser cette multi-activités. Diversifier les formes de pratique dans les clubs est nécessaire, afin de répondre aux intérêts divers et variés des adhérents, renouveler les motivations, de faire découvrir de nouveaux horizons hors des SAE. Il est justement utile d’accompagner ceux qui souhaitent se lancer dans une 1ère expérience, implanter une nouvelle activité, aller pratiquer en falaises, en montagne, etc. L’appel à projets multi-activité est pensé pour accompagner ces clubs, quels qu’ils soient, sur tout le territoire.»