actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Formation initiateur et handicap

Actualités Divers - 25/10/18 à 09:38

Le 29 septembre dernier, le CT Marne-Ardennes organisait une journée de formation continue d’initiateurs relativement singulière. La demi-journée à contenu libre a été consacrée à la sensibilisation aux publics en situation de handicap et à leur prise en charge en escalade. Retour.

Formation initiateur et handicap
© FFME

« Voilà déjà quelques années que nous avions cette envie d’associer à cette journée des initiateurs, une dimension d’intégration, explique Yann Durieux, Président du CT Marne-Ardennes. L’accueil des publics handicapés répond à une demande croissante d’instituts spécialisés et de personnes isolées, motivées pour découvrir ce nouveau sport. Mais il nous manquait la bonne personne pour effectuer cette formation. »

Au printemps dernier, Yann Durieux rencontre Gaël Briand. Ce grimpeur travaille avec son Brevet d’état d’activité physique pour tous (BEES APT). Président de Soissons-Escalade, il est à l'origine de leur section handi-escalade. AInsi, depuis douze ans, Gaël Briand s'est spécialisé dans l'encadrement de public sportif en situation de handicap au travers de clubs sportifs et du Comité départemental handisport Aisne.

« Son vécu en matière d’encadrement d'handi-escalade lui conférait toutes les qualités requises pour intervenir sur la thématique particulière de cette formation continue des initiateurs.Gaël a très rapidement été séduit par notre projet, assure Yann Durieux. Il a nous a proposé un programme très complet, balayant tout le champ du handicap. Ainsi en une après-midi, les participants ont pu aborder les différentes problématiques des handicaps physiques, des handicaps moteurs, des déficiences sensorielles et des déficiences mentales et intellectuelles ainsi que la famille des « dys.». »

Cette après-midi du 29 septembre s’est répartie en deux temps : le premier abordait la théorie, pour une mise en pratique dans un second temps, avec l’accueil d’un groupe d’adultes déficients intellectuels pour une séance d'initiation. Les contraintes spécifiques à la prise en charge de l’activité pour chaque type de handicap ont également été passées en revue, comme la mise en place de codes de communications pour les personnes mal-entendantes, ou encore l'utilisation de protections (casques, genouillères, ...) pour certains pratiquants.

Pour le Président du CT Marne-Ardennes, l’objectif était double : d’une part, il permettait de donner des outils et des méthodes aux clubs démunis dans l’accueil de ces publics particuliers, mais également de faire réfléchir ceux qui n'envisageaient pas cet accueil au sein de leur club.

« Il s’agissait d’élargir notre éventail de pratiques, afin de pouvoir proposer notre activité à des publics plus variés, mais également de rehausser la valeur sociale de nos clubs, sans oublier le côté « thérapeutique » de l’escalade, qui peut être bénéfique de bien des manières aux personnes en situation de handicap, que ce soit au niveau de la motricité, de l'équilibre, de la confiance en soi et de la valorisation. Ce projet nous tenait vraiment à cœur. Nous témoignons aujourd’hui de cette expérience, en espérant semer quelques graines, pour que de nouvelles initiatives de ce type voient le jour. »

Pour plus d'infos : gb.handisport@gmail.com