actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Stéphane Ricard, prêt pour le Championnat du monde

Actualités Divers - 26/02/18 à 14:03

Stéphane Ricard, le haut alpin double champion du monde en sport de raquette, est prêt pour l’évènement majeur l'année : le championnat du monde 2018, qui se tiendra le 3 mars prochain à Catabria (ESP).

Stéphane Ricard, prêt pour le Championnat du monde
© FFME

Ambassadeur de la discipline en France, Stéphane Ricard compte déjà deux titres de champion du monde acquis en 2014 (Suède) et 2016 (Italie). Le 3 mars prochain, il sera à nouveau au départ du Championnat du monde en Espagne. « Les formats varient suivant les années. Mais en général, ils ressemblent à ceux du cross avec une course de 10 kilomètres sur un dénivelé allant de 300 à 600 mètres, en fonction des années. Les parcours alternent entre parcours damés et passages trappeurs. »

L’année dernière à New York, c’est l’américain Joseph Gray qui a remporté le titre. Il sera de nouveau au départ dans quelques semaines. « C’est toujours un plaisir de courir avec des athlètes de ce niveau. Sur la route ou la piste, je suis bien loin de leurs temps. Mais en raquettes, j’arrive à tirer mon épingle du jeu. »

Néanmoins, au fil des années, Stéphane a appris à optimiser au maximum sa préparation, car le niveau ne cesse d’augmenter.

« En général, je m’octroie une petite coupure au terme de la dernière course, puis je reprends l’entraînement très tôt ». Au printemps, la neige a fondue, c’est donc principalement sur les routes (course à pied) et en salle de musculation qu’il entame sa préparation physique. « Une période de foncier pour la base physique, puis une période axée sur la vitesse, confirme cet enseignant de 34 ans. Et dès que la neige commence à tomber, je chausse les raquettes. Cette année, la neige est tombée tôt et avec une forte densité, je n’ai donc eu aucun problème pour m’entrainer, contrairement à l’année dernière, où j’avais du compenser avec de la course à pied. »

Mais l'entraînement physique ne fait pas tout, et Stéphane est attentif aux détails pour affiner sa préparation. « Côté diététique, je me suis mis à manger sans gluten. Celà améliore considérablement le confort intestinal, ce qui est primordial dans les sports d'endurance. Enfin, j'ai recours à la cryothérapie, qui me permet de gagner en récupération (-140 degrés pendant 3 minutes). Un bien être se dégage après la séance et m'offre généralement un bon sommeil pour une récupération optimale ! »

Ces dernières années, Stéphane Ricard s’entraînait seul, principalement à Ancelle dans le Champsaur (05). Mais depuis la création du club « Snowshoes », il est désormais régulièrement accompagné de compagnons de course : des traileurs locaux qui découvrent les nombreux atouts de cette belle discipline.

« L’essentiel étant que l’entraînement soit toujours un plaisir, affirme Stéphane, car c’est bien là qu’est le moteur pour enchainer ces saisons intenses. »

A cinq jours des Championnats du monde, Stéphane Ricard est prêt à prendre le départ de la course la plus importante de la saison.