actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Grave Y Cîmes 2019 sous le signe du Nuptse

Alpinisme - 02/07/19 à 07:21

Cette année, la Grave Y Cimes accueillait Hélias Millerioux, piolet d’or 2018. L’alpiniste a présenté son ascension sur le Nuptse II et encadré, tout le week-end, des ateliers sur le glacier. Une belle rencontre, de beaux échanges.

Grave Y Cîmes 2019 sous le signe du Nuptse
© FFME

« Depuis la vallée, le Nuptse ressemble à une muraille. Pendant l’approche, nous avons marché trois jours avec la sensation de ne jamais l’atteindre… » Cette voix ? C’est le guide qui encadrait, aujourd’hui dans l’un des ateliers sur le glacier. Il est désormais devant eux, micro à la main pour raconter son film, où plutôt son incroyable expérience de vie, à une altitude où justement, il n’y en a plus. Hélias Millerioux, Piolet d’or 2018 avec ses deux collègues Fred Dégoulet et Benjamin Guigonnet pour leur ascension du Nuptse Nup II, 7742 m, au Népal, est sans nul doute la vedette de cette nouvelle édition de la Grave Y Cîmes 2019, qui s’est déroulée sur le glacier de la Girose à la Grave, les 29 et 30 juin derniers.

Une centaine de participants, de tous âges, s’était retrouvée pour ce rassemblement montagne de l'année. Un peu moins de monde qu’habituellement, pour une prestation d'une plus grande qualité. « Cette année, nous avons fait le choix de regrouper les ateliers aux alentours des arrêtes, explique Nicolas Bonnet, cadre fédéral en charge de l’organisation de la Grave Y Cimes. Ce qui a simplifié les déplacements des participants et des encadrants. »

Au programme de cette édition  : un atelier sur le message d’alerte avec la participation du PGHM, des ateliers d’arête facile et difficile, des remontées sur corde, du mouflage, du terrain d’aventure, de l’artif, sans oublier la visite traditionnelle de la grotte de glace de la Gave, qui était accessible à tous les participants et présentait de nouvelles sculptures.

La soirée du samedi soir, point d’orgue de la journée, présentait trois films. Celui de l’expédition de l’équipe nationale féminine en Patagonie, puis celui sur l’ascension du Nupste. « Hélias Millerioux, nous a raconté l’histoire du gang des moustaches, leurs deux tentatives ratées, leur patience et enfin, leur ascension jusqu’au sommet, témoigne Nicolas Bonnet. Le public a apprécié son intervention et sa présence sur les deux jours dans l’encadrement des ateliers. » Le dernier film de la soirée, offert par le PGHM, présentait l’historique des secours dans le Briançonnais et les 60 ans de cette unité de secours en montagne.

« Cette année, nous avons également organisé la tombola dès le samedi soir, ce qui a permis aux gagnants de tester leurs lots dès le lendemain sur les ateliers », poursuit Nicolas Bonnet

L’édition s’est conclue par un orage, qui a eu la clémence d’attendre dimanche soir pour éclater sur la vallée. Encore une belle édition.