actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Une ascension française nominée aux Piolets d or

Alpinisme - 09/08/18 à 16:51

Le 19 octobre dernier, Fred Degoulet, Hélias Millerioux et Benjamin Guigonnet, alias « le gang des moustaches », ouvraient une nouvelle voie dans la face Sud du Nuptse pour atteindre le sommet ouest, le Nuptse Nup II (7 742 m). Une ascension qui vient d’être nominée aux Piolets d’or.

Une ascension française nominée aux Piolets d or
© Le Gang des Moustaches

Sur la soixantaine d’expéditions marquantes de l’année 2017, trois ascensions viennent d’être nominées pour les Piolets d’or. Celle de la face Sud du Nupste, réalisée en octobre dernier par Benjamin Guiguonnet, Hélias Millerioux et Frédéric Degoulet fait partie des trois lauréats.

« Il n’existe pas de compétition en alpinisme, pour la simple raison qu’aucune expédition ni aucune ascension ne peut être comparable ni comparée, précise Antoine Pêcher, CTN en charge des équipes nationales d’alpinisme. Néanmoins, la cérémonie des Piolets d’or constitue une vraie reconnaissance pour les alpinistes. Elle est délivrée par un jury composé d’alpinistes reconnus, qualifiés et compétents. »

En effet, les Piolets d’or ont pour vocation de faire connaître les grandes ascensions de l’année sur les montagnes du monde. Il s’agit de célébrer l’esprit de cordée, de partage et de solidarité, en valorisant la beauté d’un geste individuel ou collectif. Dans l’alpinisme moderne, la question du style et des moyens utilisés prime sur la réussite d’un objectif. Il ne s’agit donc plus de parvenir au succès à tout prix, en employant des artifices financiers, techniques (oxygène, cordes fixes, porteurs d’altitude, produits "dopants",etc.) ou des moyens humains importants (porteurs d’altitude, sherpas).

Les Piolets d’Or valorisent ainsi une forme d’alpinisme éthique. Le jury s’appuie sur des critères précis pour évaluer les performances. Les ascensions sont appréciées sans distinction d’origine, sur la base de plusieurs critères tels que l’élégance du style, l’esprit d’exploration, l’engagement et l’autonomie, le haut niveau technique ou encore le respect des hommes, de l’environnement et des générations futures d’alpinistes.

Cette année, les lauréats des Piolets d'or sont les Tchèques Zden?k Hák et Marek Hole?ek pour leur ascension sur le Gasherbrum I (8,068m - Pakistan), les Japonais Kazuya Hiraide et Kenro Nakajima pour leur ascension sur le Shispare (7,611m - Pakistan) ainsi que l’expédition française sur le Nuptse ( 7,742m - Népal).

« Cette nomination est une vraie reconnaissance de nos pairs, confirme  Hélias Millerioux. Nous la recevons avec beaucoup de joie. Au retour de cette expédition, nous avons été félicités à maintes reprises par de nombreux alpinistes qui qualifiaient notre ascension d’incroyable. Il est vrai que cette face est convoitée, elle a été tentée de nombreuses fois par des alpinistes de renom. Nous avons d’ailleurs dû nous y prendre à trois reprises avant d’en atteindre le sommet. Ce Piolet d’or nous encourage à poursuivre l’aventure. »

A l’instar de leurs tentatives de 2015 et 2016, l’expédition 2017 des trois alpinistes sur le Nuptse a été soutenue par la FFME, dans le cadre des bourses expéditions. Fred Dégoulet et Hélias Millerioux sont par ailleurs passés par les cursus d’alpinisme de haut niveau de la fédération, ayant intégré les équipes nationales d’alpinisme.

Retrouvez notre Grande Voix consacré à cette ascension du Nupste.