actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

La FFME engagée pour la planète

Environnement - 14/06/18 à 11:55

En début de semaine, la FFME, représentée par Pierre You, s’engageait pour l’environnement au travers de la charte des « 15 engagements éco-responsables », mise en place par le Ministère des Sports et WWF.

La FFME engagée pour la planète
©

Ce lundi 11 juin, réunis par Madame Laura Flessel, ministre des Sports et Isabelle Autissier, Présidente du WWF France, 45 organisations et fédérations sportives, parmi lesquelles la FFME était représentée par son Président Pierre You, représentant près de 130 événements sportifs nationaux et internationaux et plus de 50 événements sportifs locaux ainsi que les gestionnaires de plus de 20 grands équipements sportifs français, se sont engagés au travers de la charte des « 15 engagements éco-responsables ».

« Le sport se doit de contribuer à la préservation de notre environnement et à la construction d’une société durable et équitable », témoigne Laura Flessel, ministre des Sports.

Au Muséum National d’Histoire Naturelle, ces accords ambitieux ont été paraphés devant plus de 200 personnes présentes, dirigeants du sport français. Ces accords ciblent 15 objectifs chiffrés visant à faire du respect de l’environnement un critère essentiel de la bonne organisation des grands événements sportifs et de la gestion des équipements sportifs.

©Hervé Hamon, ministère des sports

« Il y a plus d’un an, le Ministère des sports lançait, en partenariat avec le WWF France, la charte des 15 engagements éco-responsables. Le succès de ce lundi 11 juin est le signe d’un engagement fort des acteurs du sport en France pour l’environnement. Collectivement, nous pouvons concevoir des événements qui laissent un héritage positif », concluait Isabelle Autissier, présidente du WWF France.

L’alimentation et les achats responsables, le recyclage des déchets, la maîtrise des consommations d’eau et d’énergie, la mobilité durable, la préservation de la biodiversité mais aussi l’accessibilité et la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes dans les postes à responsabilité constituent les axes de ces engagements.

« Dans le cadre de notre projet politique, François Benoit-Cattin, Président de la Commission Responsabilité Sociétale des Organisations sportives & Développement Durable à la FFME, avait émis l’idée d’avoir une responsabilité environnementale dans l’organisation de nos évènements sportifs, explique Pierre You. Par cette signature, la FFME s’engage à respecter cette charte dès 2019 dans l’organisation de ses grands rendez-vous internationaux, à savoir : les Coupes du monde d’escalade et de ski-alpinisme et le Tournoi de qualification Olympique. »

©Hervé Hamon, ministère des sports

Désormais organisatrice éco-responsable de grands événements sportifs internationaux, la fédération mettra, dès l’année prochaine et sur les évènements dont elle est en responsabilité, tout en œuvre afin d’atteindre les 15 objectifs suivants sur l’ensemble des phases de montage, de déroulement et de démontage (hors construction d’infrastructures) :

- 50 % minimum d’alimentation responsable.

- 80 % minimum des déplacements effectués en mobilité active, transports collectifs ou covoiturage.

- 80 % des achats intégrant des critères de sélection RSE.

- 25 % de déchets en moins et 60 % de déchets réutilisés, recyclés ou valorisés.

- 100 % des sites naturels respectés.

- 100 % de la consommation d’énergie et d’eau maîtrisée et optimisée.

- 1 innovation « éco-responsable » (au moins) expérimentée lors de l’événement.

- 1 ou plusieurs sportifs ambassadeurs de l’éco-responsabilité de l’événement ou de la discipline.

- 100 % des sites dédiés au public accessibles aux personnes en situation de handicap.

- 100 % des spectacles sportifs intégrant une action favorisant l’accessibilité à tous.

- 100 % des bénévoles valorisés.

- 1 engagement (au moins) dans une cause solidaire.

- 1 action (au moins) favorisant la parité Homme/Femme dans les postes à responsabilités.

- 1 référent « développement durable » identifié dans l’organisation.

- 1 action ou 1 programme (au moins) de sensibilisation au développement durable.

Un engagement impliquant un travail colossal en termes de formation des personnels et d’initiatives, et qui devrait s’étendre, à plus long terme, à l’ensemble des évènements organisés par la fédération.


Plus d'info :

Charte des 15 engagements des organisateurs écoresponsables

Liste des signataires