actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Nouveau stage à Innsbruck pour la préparation olympique

Equipe de France escalade - 11/02/19 à 14:26

Du 4 au 8 février, treize athlètes des équipes de France d’escalade (combiné et vitesse) et quatre coachs ont défié le froid autrichien pour un stage d’entraînement et de partages à Innsbruck. Retour avec les confidences des athlètes.

Nouveau stage à Innsbruck pour la préparation olympique
© FFME

« C'était notre 2e stage avec la team combiné, et nous avons eu une très bonne ambiance et de beaux moments de partage, confie Victoire Andrier, de l’équipe de France de vitesse. Ce que j’ai particulièrement apprécié, ce sont les moments "tranches de vie" : une fois par jour nous nous retrouvions pour raconter chacun un moment marquant de notre vie. Ces partages m’ont fait beaucoup de bien, c’est très motivant pour la suite. Côté en entraînement, avec les spécialistes de la vitesse, nous sommes essentiellement restés sur des entraînements spécifiques à la vitesse : technique, contrainte de temps et musculation. Nous avons également pu faire deux simulations de compétitions avec tout le monde, ainsi que deux après-midi libres pour faire du bloc ou de la difficulté, au choix ! »

Au programme : des entraînements spécifiques dans chacune des disciplines, des simulations de compétitions en vitesse et des constests et des circuits de blocs, des analyses vidéos, du sport co, du ski de fond et des moments de partages d'expériences.

« Après le stage au Japon, fin 2018 et celui de Voiron en janvier dernier, c’était la troisième fois que l’équipe de France du combiné se réunissait pour un stage de préparation. Nous étions seize grimpeurs, avec les coachs et la vitesse. Une parfaite équipe pour partager l’expertise de chacun et assurer une belle ambiance. Le stage s’est déroulé dans la nouvelle salle d’Innsbruck, qui est assurément une des plus complète au monde aujourd’hui. Chaque journée d’entraînement combinait au minimum deux ou trois disciplines. Je dois avouer que les coachs nous ont bien secoués, confie Alban Levier. Soit au travers de situations déstabilisantes pour casser la routine, soit sur des simulations de compétitions. Je pense que l’émulation et le partage ont été les maîtres mots de ce stage. Personnellement, je rentre de cette semaine d’entraînement avec la motivation à 300% pour la suite. »

 « J’ai, moi aussi, beaucoup apprécié ces moments « tranche de vie ». Cécile Avezou nous a invités à réfléchir sur nous-même et sur notre parcours, puis à témoigner d’un déclic qui a changé notre vie, ajoute Guillaume Moro. Pour moi, ça reste les moments forts du stage, car chaque histoire était inspirante. Au niveau de la vitesse, c’est toujours plaisant de s’entraîner sur d’autres murs, car même si la voie reste la même, de nombreux petits détails font que chaque mur est différent, il est donc important de changer ses habitudes et ses repères. »

« C'est toujours très motivant de se retrouver tous ensemble, et d'autant plus dans cet énorme complexe de grimpe d’Innsbruck, témoigne Romain Desgranges. Le fait d’avoir des spécialistes de chaque discipline dans ce groupe nous a permis de tous profiter d’une réelle émulation pour partager nos connaissances et tirer tout le monde vers le haut. C’est très enrichissant de vivre ces moments-là ! Pour ma part, après un break forcé pour des soucis de dos, ce stage m’a donné l’opportunité de relancer mon entrainement en touchant à tout : bloc, vitesse et difficulté sous toutes ses formes. L’occasion pour moi de faire un point sur l'étendue du chantier pour cette saison internationale à venir. »

Equipe de France d'escalade