actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Anouck Jaubert en or à Villars

Escalade - 05/07/19 à 22:28

Anouck Jaubert vient de remporter la quatrième étape de la Coupe du monde de vitesse qui se déroule ce week-end à Villars en Suisse. Un changement de méthode et une grande régularité ont gratifié la jeune femme d’une nouvelle médaille d’or. Retour sur la compétition.

Anouck Jaubert en or à Villars
© FFME

« Ce n’est pas ma meilleure compétition en termes de temps, annonce Anouck Jaubert,sourire au lèvres, mais la régularité m’a menée à l’or, une fois de plus. »

En 8e de finale, elles étaient deux Françaises encore en lice : Anouck Jaubert et la jeune Capucine Viglione. La cadette de l’équipe de France doit pourtant affronter la leader de ce début de saison et nouvelle détentrice du record du monde, (établi à 7’’10 en avril dernier), YiLing Song. A tout juste 18 ans la Chinoise a déjà remporté deux étapes de cette Coupe du monde 2019. Capucine Viglione réalise un très beau run (8’’47), mais c’est insuffisant face à YiLing Song, qui frappe le buzzer avec une seconde d’avance (7’’48). Elle termine 11e de cette compétition.

Anouck Jaubert quant à elle survole son premier duel face à la bloqueuse Japonaise Miho Nonaka (vainqueure du classement général de la Coupe du monde de bloc en 2018). Puis en quart de finale, elle est opposée à la Russe Anna Tsyganova, numéro 5 mondiale. Ici encore, Anouck impose son rythme et l’emporte en 7’’59, avec 6 dixièmes d’avance.

Le faux départ d’Elizaveta Ivanova (RUS) en demi-finale assure à Anouck Jaubert une place en finale.

La finale face à la tornade chinoise, YiLing Song, en revanche s’annonce particulièrement ardue. Sur le papier, la Française ne part pas favorite. Mais c’est sans compter sur sa grande régularité et sur une erreur de la Chinoise à mi-parcours, qui offre à Anouck Jaubert cette nouvelle victoire. « J’avoue que j’étais un peu inquiète au début de cette étape, confie Anouck Jaubert. Cela fait un mois et demi que j’ai changé ma méthode. Je n’étais pas certaine que ça marche bien, mais cette victoire me conforte dans ce choix. »

Une quatrième place pour Bassa Mawem

Bassa Mawem était pourtant bien parti. Il remporte son premier duel de 8e de finale, face à l’Italien Ludovico Fossali avec un chrono en 5’76.

En quart de finale, il est opposé au champion du monde en titre et recordman du monde Reza Alipourshenazandifar (IRI). Mais là encore, le Français tope en premier, à 5’’65. Le niveau monte encore d’un cran en demi-finale. Bassa Mawem affronte le Russe Dmitrii Timofeev, vainqueur de la précédente étape de Coupe du monde, à Wujiang. Le duel est très serré, et alors qu’on pense que le Français va frapper le buzze en premier, le Russe le devance. 5’’57 vs 5’’51. Six centièmes séparent les deux hommes, en faveur du Russe.

Le duel face à Jan Kriz (CZE) en petite finale est difficile à suivre : Bassa zippe une première fois, remonte sur le Tchèque puis zippe une deuxième fois. Le duel semble perdu, mais à son tour, Jan Kriz manque une main, alors que Bassa remonte comme une flèche. Cette petite finale s’achève néanmoins sur une victoire du Tchèque qui décroche le bronze. Bassa Mawem prend la place d’honneur.

C’est le Russe Aleksandr Shikov qui s’impose sur l’étape, devant Dmitrii Timofeev (RUS).

 

Femmes

1 - Anouck Jaubert

2 - YiLing SOng (CHN)

3 - Elizaveta Ivanova (RUS)

11 - Capucine Viglione

18 - Aurélia Sarisson

29 - Romane Fontelaye

42 - Fanny Gibert

51 - Julia Chanourdie

 

Hommes

1- Aleksandr Shikov (RUS)

2 - Dmitrii Timofeev (RUS)

3 - Jan Kriz (CZE)

4 - Bassa Mawem

22- Manu Cornu

23 - Pierre Rebreyend

48 - Mickael Mawem

64 - Léo Avezou

 

Retrouvez les résultats complets

Retrouvez le replay de la compétition.

Equipe de France d'escalade