actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Demi-finales presque parfaites à Briançon

Escalade - 20/07/18 à 23:53

Trois Français grimperont ce soir à Briançon ! Nolwenn Arc chez les femmes, Thomas Joannes et Romain Desgranges chez les hommes participeront à la finale dès 19h30.

Demi-finales presque parfaites à Briançon
© RemiFabregue/FFME

Il n’aura manqué que 10 minutes pour que ces demi-finales de la 3e étape de la Coupe du monde de difficulté soient parfaites. Mais l'orage grondait depuis plusieurs minutes déjà et le ciel n'a pas eu la correction d’attendre que les deux derniers grimpeurs, la Slovène Janja Garnbret et le Français Romain Desgranges, passent pour déverser une pluie torrentielle sur le site de la compétition. Heureusement, les grimpeurs ne seront que peu impactés par le déluge. 

Janja Garnbret, en dépit de cette pluie battante, parvient quasiment au top de la voie. Elle réalise ainsi la meilleure performance de cette demi-finale féminine, cotée 8b pour les ouvreurs. Une voie ponctuée par les changements de rythmes et de styles, entre passages rési sur petites prises et grands mouvements sur plats.

Une voie qui a surpris certaines grimpeuses, telle que Manon Hily, pourtant attendue, qui glisse dans la dernière partie et tombe à une difficile 11e place, à une toute petite valorisation du Top 5 des grimpeuses. Elles sont en effet six à chuter en allant chercher la prise suivante. C’est le cas de la jeune Nolwenn Arc (8e), qui décroche par la même occasion une place en finale, ainsi que d'Hélène Janicot, qui termine en revanche aux portes de la finale, suite à sa place en qualifications. Nolwen Bertier, Salomé Romain et Mathilde Becerra se départagent à une prise près et se classent respectivement 14e, 15e et 16e. Enfin, la jeune Camille Pouget prend une très honorable 23e place pour sa première demi-finale en Coupe du monde.

Une 3e place pour Thomas Joannes

Romain Desgranges, malmené par le sort, et surtout par l’orage qui éclate sur le Parc des sports de Briançon au moment de son passage, fait preuve de beaucoup de ténacité. Ce n'est qu'arrivé dans la partie la moins déversante du mur et par conséquent la moins protégée de la pluie, qu'il sent les volumes devenir de plus en plus humides et fuyants. Il glisse et chute, trempé, pour prendre la 5e place du classement provisoire.

Une bonne heure auparavant, alors que le soleil parvenait encore à percer les nuages au-dessus de cette voie masculine, estimée à 8c par les ouvreurs, Thomas Joannes signait une remarquable prestation. Dans cette voie à méthodes, le Français sait trouver le bon rythme et les meilleurs repos et s'offre la troisième place du provisoire, juste derrière le Slovène Domen Skofic et l’Allemand Alexander Megos. « J’ai pourtant eu du mal a me caler comme je l’avais prévu dans un des repos à mi-voie. Je me suis alors dit qu’il fallait que j’avance. Je suis reparti, à fond. C’est sur la fin que j’ai ressenti quelques crispations qui m’ont fait perdre un peu de lucidité. Néanmoins, je suis vraiment heureux de prendre cette place en finale. » Nao Monchois, Sam Avezou et Romaric Geoffroy terminent respectivement 18e, 24e et 26e de cette étape.

A suivre en live streaming, les finales, demain à partir de 20h.

Tous les résultats.

Retrouvez le résumé des qualifications.

Equipe de France d'escalade