actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

IFSC Lead and Speed World Cup Mokpo (KOR) 2014

Escalade - 10/10/14 à 21:47

L'argent pour Anouck Jaubert et deux médailles de bronze pour Hélène Janicot et pour Romain Desgranges..

IFSC Lead and Speed World Cup Mokpo (KOR) 2014
© FFME

Ce week-end, la ville de Mokpo (KOR) accueillait la 5e étape de la coupe du monde de difficulté et la 6e étape de la coupe du monde de vitesse. Six athlètes français étaient en lice. Avec Anouck Jaubert, Bassa Mawem et Quentin Nambot en vitesse, ainsi qu' Hélène Janicot, Romain Desgranges et Gautier Supper en difficulté.

Au final, ils sont trois à rentrer médaillés, Anouck Jaubert en argent ainsi qu' Hélène Janicot et Romain Desgranges en bronze.

Vitesse, l'argent pour Anouck Jaubert

La compétition de vitesse commençait par des qualifications satisfaisantes pour nos Français. Mawem Bassa réalise un confortable temps, et prend la 4e place du provisoire, Quentin Nambot la 9e.

Anouck Jaubert quant à elle se qualifie également pour les phases finales, avec la 7e place du provisoire.

Sur les phases finales, Quentin Nambot perd son duel de 8e face au Canadien Robert Stewart-Patterson et termine 9e de l'étape.

La compétition se poursuit en revanche pour Bassa Mawem, qui signe le meilleur temps des 8e puis des 1/4  ainsi que pour Anouck Jaubert qui sort en 1/4 de finales la numéro 1 mondiale, la Russe Maria Krasavina.

En demi-finales, Anouck Jaubert s'impose à nouveau, et ce n'est qu'en finale qu'elle cèdera la victoire à la Russe Iuliia Kaplina, à un petit dizième de l'or.

" Je suis très satisfaite de cette nouvelle médaille. D'autant plus que je ne m'étais pas mise dans une situation favorable en étant septième à l'issue des qualifications... Je constate avec plaisir que la forme est toujours là et ça me remonte le moral après l'échec des championnats du monde. A présent, il ne me reste plus qu'à tout donner sur la dernière étape à Wujiang où j'ai bien l'intention d'être à nouveau sur le podium !"

Bassa Mawem, après une zipette en demi-finale, se retouve face au champion du monde en titre, l'Ukrainien Danylo Boldyrev. Après un duel serré, c'est finalement l'Ukrainien qui s'impose. Bassa se classe 4e de l'étape.

Difficulté, de belles demi-finales pour Romain Desgranges et Gautier Supper

Les qualifications se passent bien pour nos trois athlètes engagés en difficulté. Romain Desgranges, sort une des deux voies de qualifications et prend la 5e place du provisoire. Hélène Janicot et Gautier Supper montent tous deux suffisement haut dans les deux voies et se placent respectivement 7e et 8e de leur catégorie.

Avec Ramon Julian, Romain Desgranges est l'athlète qui ira le plus haut de ces demi-finales masculines. Le leader français prend don la deuxième place du provisoire, suite aux résultats des qualifications. Une petite prise au dessous, Gautier Supper se classe 3e. Ca passe aussi en finale pour Hélène Janicot qui prend la 7e place de la demi-finale féminine.

Le Bronze pour Hélène Janicot et pour Romain Desgranges

Hélène Janicot est la première finaliste française à s'élancer dans ces finales. Déterminée, elle avance sur un bon rythme, et se bat admirablement jusqu'à quelques prises sous le top. Une très belle prestation qui lui permet de décrocher le bronze, juste six prises sous la Slovène Mina Markovic qui remporte la compétition, et la jeune Belge Anak Verhoeven.

"Je suis heureuse de cette médaille de bronze, confie la jeune femme. Heureuse d’avoir réussi à me battre et aller jusqu’au bout de mon effort,  d’avoir remonté la pente après un début de saison très difficile et de me prouver à moi-même que j’étais capable d’y arriver. Pour la suite de la saison il reste maintenant trois coupes du monde. Je pense que je vais les aborder les unes après les autres en me fixant à chaque fois un objectif réalisable en fonction de mon état de forme ! Mais pour le moment cela va plutôt bien, je suis en forme et j’espère réussir à le rester ! Cette médaille me donne confiance pour la suite de la saison et j’espère qu’elle sera suivie par d’autres ! Pour cela il va falloir se battre et je pars avec une énorme motivation et une confiance regagnée !"

Côté messieurs, à l'image d'Hélène, Romain Desgranges ne lâche rien, il monte très haut, se bat, et fini par chuter en allant chercher un plat fuyant, lui aussi à quelques prises du top de la voie. Il décroche également le bronze, derrière l'Autrichien Jakob Schubert qui sort la voie et le Slovène Domen Skofic.

"Je suis super content, se réjouit-il! Sur cette compétition pourtant, je ne me sentais pas au mieux du mieux, un peu « à côté » à cause du décalage horaire. Cela dit,  je me suis vraiment exprimé à fond sur chaque run et j’ai tiré le meilleur de moi-même ! Du coup la satisfaction est là d'un point de vue personnel et ça me permet de grappiller quelques points important au classement général à trois étapes de la fin de la saison!
Apres, c’est aussi une bonne récompense collective, on double la mise avec la médaille d'Hélène (un double podium en difficulté n'était pas arrivé depuis 2008 !). Il faut maintenant faire encore mieux le week-end prochain en chine"

Déception en revanche pour Gautier Supper, qui zippe en début de voie et termine 8e de l'étape. 

 

Les résultats complets de l'épreuve de vitesse

 


Equipe de France d'escalade