actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Jennifer Bonnet et Iliann Cherif en or

Escalade - 07/04/18 à 21:23

Les finales de la vitesse de cette première étape de la Coupe d’Europe jeune 2018 viennent de s’achever sur le mur du pôle France de Voiron, à TSF, par deux victoires tricolores, et cinq médailles au total pour l’équipe de France jeune de vitesse.

Jennifer Bonnet et Iliann Cherif en or
© FFME

Naile Meignan en argent chez les minimes et le bronze pour Kintana Iltis

Elles ne seront que deux Françaises à passer ces quarts de finale : Kintana Iltis et Naile Meignan, contraintes par la même occasion de s’affronter en demi-finales. Kintana prend une très légère avance sur la fin de la voie, mais passe à côté du buzzer, laissant le champ libre à Naile. Puis, en finale, une faute de pied en début de voie fait perdre à la Française quelques trop précieuses secondes. L’Italienne face à elle reste imperturbable, et ne laisse pas l’opportunité à Naile de se reprendre. La jeune Chambérienne, décroche une belle médaille d’argent ce soir, et s’efforcera sans nul doute de faire mieux demain, sur les finales de l’épreuve de difficulté. Epreuve dans laquelle elle occupe provisoirement la première place.  « Cette médaille à domicile est une réelle surprise, je ne m’y attendais pas, mais elle m’encourage pour la suite de la saison. » En petite finale, Kintana Iltis, désireuse de prendre sa revanche, réalise un très beau run et décroche le bronze.

Dans la même catégorie, le champion de France en titre Thibaut Desloge, qui menait sa course de quart de finale jusqu'à ce qu'il commette une faute de pied et perde le duel.

Iliann Chérif remporte la compétition chez les cadets

Ils étaient trois cadets français à s’être qualifiés pour ces finales de la vitesse. Un duel franco-français oppose d’entrée de jeux Marceau Garnier, champion de France en titre à Gaetan Pétri. A une poignée de centièmes près, Gaetan Pétri s’impose. Quelques secondes plus tard, Iliann prend sa place en demi-finale avec un très beau run. La motivation monte d’un cran et le jeune homme devient imbattable. Il offre au public Voironnais un run de finale quasiment parfait, qui le mène à l'or. « C’est incroyable pour moi, je viens de battre le champion du monde en titre. Ce matin, je n’y aurais pas cru. J’étais particulièrement stressé, et je dois avouer que Sébastien Valran, entraîneur de l’équipe de France jeune de vitesse, m’a vraiment soutenu et aidé à me remettre dans la compétition. » En petite finale, Gaetan Petri décroche le bronze.

Chez les cadettes, Romane Fontelay  et Capucine Viglione se qualifient toutes deux en demi-finale, puis y perdent toutes les deux également leur duel. Elles se retrouvent donc face à face sur la petite finale, à l’avantage de Capucine Viglione. « Je suis contente et déçue à la fois. Mais un peu plus contente quand même, car j’ai battu mon record personnel sur la demi-finale face à la championne du monde en titre. Pour moi, c’est donc assez positif et de bon augure pour la suite de la saison. »

Jennifer Bonnet décroche l’or et le bronze pour Elma Fleuret

Si les trois meilleures Françaises passent leur quart de finale respectifs sans encombre, la compétition se complexifie en demi-finales. Elma Fleuret échoue face à l'Italienne, puis un duel fratricide oppose Jennifer Bonnet à Cassandra Robbes. Jennifer réalise un sans-faute, puis portée par son public en finale, elle établit un nouveau record personnel et s’offre une belle victoire. « C’était magique ces finales, je me suis sentie soutenue par mon public. Quelle joie de m'offrir cette victoire devant mes parents et mes amis ! »

En petite finale, Elma Fleuret prend la tête du duel face à Cassandra Robbes, et s'impose à la troisième place.

Retrouvez le résumé des qualifications

Résultats complets de l'étape.