actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Mathilde BECERRA et Gautier SUPPER sont champions de France de difficulté !

Escalade - 05/06/16 à 17:28

La série des Championnats de France se termine avec deux nouveaux visages au sommet de la difficulté française : Mathilde BECERRA et Gautier SUPPER remportent l'édition 2016 du circuit national. Retour sur des finales musclées !

Mathilde BECERRA et Gautier SUPPER sont champions de France de difficulté !
© FFME

Une génération a succédé à une autre sur la plus haute marche du podium de la difficulté française. Après Charlotte DURIF et Romain DESGRANGES l'année dernière, Mathilde BECERRA et Gautier SUPPER sont champions de France 2016 !

Les hommes

Elle était physique cette voie de finale Gautier ? " Ah ben là... Oue ! Une longue voie avec des grands mouvements, des plats, des compressions... Tout ce que j'aime ! " C'est vrai qu'elle avait tout pour lui plaire à Gautier SUPPER cette voie de finale, estimée à 8c par Corentin LE GOFF, chef ouvreur. En l'absence de Romain DESGRANGES éliminé en demi-finale, il n'est pas exagéré de dire que le Chambérien partait favori. Mais il n'était pas le seul costaud sur le mur...

Thomas JOANNES était logiquement le plus sérieux challenger de SUPPER. Coéquipiers en équipe de France, les deux grimpeurs ont le même profil : des gabarits solides et une tendance naturelle à violenter la résine. Ces pronostics n'ont pas menti ce dimanche après-midi.

Mais avant que ces deux-là s'approprient les difficultés du tracé, il y a eu de belles tentatives. La première partie de la voie, un pilier assez technique, n'a pas désarçonné les grimpeurs. Mais arrivés sous le toit, c'était une autre paire de manches : les compétiteurs s'embarquaient pour une longue séquence extrêmement physique. 

Tanguy TOPIN n'enchaînera qu'une paire de mouvements (32) dans le dévers. Nathan CLAIR et Anatole BOSIO s'affranchiront de la première moitié de la séquence (35 et 36). Quant à Nathan MICHEL, il chutera à une prise de se frotter au réta (38). 

Et quel réta... La prise 39 sortait du toit pour deux mouvements au dessus du vide. Deux volumes noirs, qui demandaient de fournir un bel effort de compression pour se maintenir dans la course. Un carnage. Maël BOZOM, Adrien TRIBOUT et Charli BLEIN durent s'avouer vaincus et chutèrent sur ce même mouvement. Ce dernier tirera partie de ses résultats des demi-finales pour prendre la médaille de bronze.

C'était alors au tour des deux costauds de s'essayer à la tenue de ce premier volume triangulaire. Thomas JOANNES s'accroche... Et ça tient. Il poursuit sur sa lancée. Trois mouvements plus tard, un petit souci de méthode mettra un terme à sa progression : il mène alors solidement la danse. Provisoirement...

Gautier SUPPER fermait la marche. Et la suite... Vous la connaissez. Celui qui terminait deuxième du classement général de la Coupe du monde 2015 progresse sereinement dans le toit. Il tient les deux volumes noirs les pieds dans le vide et parvient à enchaîner la boucle dans le dévers. Le nouveau champion de France se fixe sur la dernière dalle. Quelques indiscrétions lui mettront la puce à l'oreille... Il chutera un mouvement plus tard, mais peu importe : Gautier SUPPER ouvre cette riche saison 2016 par un titre national ! Bravo Gautier !

Les femmes

Le profil du champ de bataille ? Un 8a très peu déversant, " mais paradoxalement très physique. Les formes des prises et les préhensions difficiles des gros volumes rendaient l'escalade très exigeante ", analyse François LE GRAND, aux commentaires à Pau. 

Une première séquence complexe à négocier entre deux volumes gris aura raison de la jeune Nolwenn ARC. La cadette - très déçue - n'a pourtant pas à rougir de sa performance : elle a montré une escalade très prometteuse sur ces Championnats de France.

Un long cheminement attend les autres participantes. Et si Céline FERGEAU (24), Nolwenn BERTHIER (29) et Salomé ROMAIN (29) ne viendront pas à bout de la traversée piégeuse jusqu'au pied du dernier mur, Solène AMOROS et Charlotte DURIF parvinrent à gagner cette ultime section verticale. La junior chute à bout de rési (32), Charlotte se fait prendre par le temps et se laisse tomber à deux secondes du gong (38).

La victoire se jouera bien entre celles qui ont animé la saison internationale 2015 : Hélène JANICOT, Julia CHANOURDIE et Mathilde BECERRA. Dans un mouchoir de poche pour les deux premières. Les bras ont commencé à trembler pour les deux jeunes femmes, alors que le bac final était en ligne de mire. Elles doivent s'incliner sur la 41e prise pour Hélène et la 42e pour Julia. Elles prennent le bronze et l'argent.

C'était le jour de Mathilde BECERRA. De son côté, Mathilde ne tremble pas dans les derniers mouvements. La grimpeuse profite même d'un repos pour demander plus de soutien au public palois. Poussée par les cris d'enthousiasme de la foule, elle s'acquitte du dernier mouvement, un jeté spectaculaire vers deux volumes roses synonymes de "top" sur sa fiche de résultats.

Mathilde s'accroche et devient par le même occasion championne de France 2016. La jeune femme, très émue, ne retiendra pas quelques larmes. Corentin LE GOFF - son entraîneur en équipe de France - ne s'y était pas trompé l'année dernière à l'issue de la Coupe du monde de Briançon : elle est bien une des plus grandes espoirs de l'escalade française. Bravo Mathilde !

Les résultats complets des Championnats de France de difficulté 2016.

Un retour sur les demi-finales ?

Un retour sur les qualifications ?