actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Si près du but à Chongqing

Escalade - 06/05/18 à 08:14

Les Français se sont donnés à fond sur les demi-finales de cette 3e étape de la Coupe du monde de bloc à Chongqing, mais leur ténacité n’aura pas suffi pour que l’un d’entre eux se fraye un chemin vers la finale.

Si près du but à Chongqing
© FFME

Les demi-finales de cette 3e étape de la Coupe du monde de bloc viennent de s’achever. Aucun Français ne décroche son ticket pour les finales, en dépit de très beaux combats. Le bilan reste néanmoins assez positif.

Fanny Gibert (8e) et Mélanie Sandoz (9e) sont passées si près du but : A toutes les deux, il ne manque qu’une petite zone pour se glisser en finale. Même scénario pour Manu Cornu (7e) et Alban Levier (8e), qui eux aussi, pour une seule zone, restent aux portes de cette finale.

« Cette place en finale s'est vraiment jouée à peu de choses. Fudji Kokoro sort la dalle dans les dernières secondes, et nous passe devant avec Alban pour une zone validée dans un autre bloc, explique Manu Cornu. Personnellement, je n’ai pas de regret dans cette demi-finale. J’ai fait ce que je pouvais, certains blocs étaient vraiment très durs. Ces résultats en demi-finale sont finalement rassurant pour la suite. Après la contre-performance en Russie, nous avons su rebondir ici en Chine, et nous avons une autre étape, la semaine prochaine, pour concrétiser tout ça. »

« J’ai mis du temps à reprendre mes marques sur ce début de saison et à me remettre en confiance. Déjà en Russie, je commençais à laisser parler ma grimpe, analyse Alban Levier. Aujourd’hui, l’objectif était bien de tout donner pour ne rien regretter : accentuer ma prise de risques et optimiser la gestion de mes repos, le tout dans la hargne et le plaisir. Évidemment le bilan reste un peu mitigé avec quelques soucis de confiance dans le 3e bloc. Néanmoins je reste sur du positif. Je vais entretenir et consolider tout ça pour la prochaine étape, la semaine prochaine ! »

Certains résultats sont par ailleurs très encourageants. Mélanie Sandoz n'avait pas été si près du but depuis le début de la saison. Enfin, les deux jeunes femmes de cette demi-finale : Flavy Cohaut (cadette) et Charlotte Andre (junior) signent toutes les deux une remarquable performance. Elles terminent respectivement 13e et 14e.

« On peut nourrir quelques regrets, témoigne Daniel Du Lac, entraîneur national du bloc. Fanny Gibert a été un peu moins conquérante que sur ses précédentes demi-finales. Il ne manque quasiment rien à Alban et Manu. Mickael Mawem a tout donné dans un bloc 1 très physique, il n’a pas su après retrouver la fluidité et le relâchement pour exprimer son potentiel. En revanche, je tiens à faire remarquer les très belles performances de Flavy Cohaut et Charlotte Andre, qui sont montées haut dans certains blocs. C’est très positif pour elles car elles ont compris que la finale de Coupe du monde senior est à leur portée. Mélanie Sandoz progresse à chaque Coupe du monde sur la grille des résultats, elle est en excellente forme. Bref, ce qui est certain, c’est que nous avons représenté la France en prenant sept places en demi-finales, ce qui n’était plus arrivé depuis longtemps. Nous nous rapprochons des Japonais et dépassons en nombre nos meilleurs adversaires européens. Il nous faut néanmoins élever encore notre niveau pour trouver le chemin des finales et de la victoire. Tous s’y attellent, et chacun se remet en question aujourd’hui pour progresser en donnant le meilleur. »

Au final ce sont les Japonais Akiyo Noguchi chez les femmes et Kokoro Fujii côté messieurs qui remportent cette compétition.

Retrouvez le résumé des qualifications.

Equipe de France d'escalade