actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Nouveaux records sur la Patrouille des glaciers

Ski Alpinisme - 23/04/18 à 14:27

De nouveaux records ont été établis sur l'édition 2018 de la patrouille des glaciers. Chez les femmes, Axelle Mollaret, Laetitia Roux et Jennifer Fiechter s'offrent la victoire, et un record féminin en 7h15' de course.

Nouveaux records sur la Patrouille des glaciers
© Patrouille des Glaciers

La patrouille des glaciers, c’est une course légendaire, quelques 4000 mètres de dénivelé positif, un départ à 2h du matin dans les rues de Zermatt, skis sur le sac et frontale allumée, et une arrivée dans la matinée, à Verbier.

Cette année, l’équipe féminine Franco-Suisse constituée par le top 3 mondial, avec Axelle Mollaret, Laetitia Roux et Jennifer Fiechter, s’est offert un nouveau record de la traversée Zermatt – Verbier.

Laetitia Roux : « Ce fut 7h15 à donner le meilleur de moi, ma force, mon énergie et ma concentration pour notre équipe. Chacune d'entre nous est allée chercher au plus profond d'elle-même. Nous avions les mêmes ambitions, la même détermination et la même envie de tout donner pour notre équipe.
Chacune a su gérer parfaitement sa forme du moment, ses émotions, ses peurs et ses doutes. Chacune a osé se dévoiler pour renforcer notre équipe. Je ne sais pas comment j'ai trouvé cette énergie qui m'a portée jusqu'à Verbier mais je sais pourquoi je l'ai fait. Rien n'est plus intense que de sentir cette dynamique, cette cohésion, ces liens qui se resserrent dans l'équipe dans les situations très exigeantes et où l'on sent que l'on se rapproche de ses limites physiques et psychiques
. »

Axelle Mollaret : « On l'a fait. Arriver ensemble à Verbier, remporter la course et battre le record féminin de plus de 10 minutes. Que d'émotions à l'arrivée. Ce fut néanmoins la course la plus difficile de l'hiver pour moi. L'enchaînement des courses cette saison a généré de la fatigue et je n'étais malheureusement pas à 100% de ma forme. J'ai été triste pour mes équipières de ne pas pouvoir donner plus pour l'équipe. Mais cela fait partie de la compétition. Et finalement grâce à notre motivation, notre entraide, notre régularité et une bonne gestion de course, nous avons réussi. »

A noter également qu'un nouveau record masculin de la course a été établi en 5h35 par l’équipe italienne, composée de Robert Antonioli, Matteo Eydallin et Michel Boscacci, vainqueurs de cette édition 2018.