actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Or, argent et bronze pour la dernière épreuve des Championnats du monde 2019

Ski Alpinisme - 16/03/19 à 13:14

Le relai clôturait les Championnats du monde de ski-alpinisme 2019. Les Françaises prennent l'or, les Français l'argent et les bleuets le bronze. Retrouvez les résultats complets

Or, argent et bronze pour la dernière épreuve des Championnats du monde 2019
© FFME

Une dernière journée de compétition qui s’est levée sur un ciel dégagé. L’épreuve de relais, qui ces Championnats du monde 2019, s’est ainsi déroulée sous un grand soleil. Des conditions optimales, qui ont réussi à l’équipe de France de ski-alpinisme.

L’or pour les Françaises

C’est Lorna Bonnel qui prenait le premier départ de ce relai féminin. Elle réalise un très bon temps et termine son tour quasiment en même temps que l’Italienne et l’Espagnole. Passage de relai à sa jeune sœur. Léna Bonnel maintient le cap, et se laisse légèrement distancer par la concurrente Italienne. Elle pose le relai en deuxième position. C’est alors au tour d’Axelle Gachet-Mollaret de rattraper un petit retard de 10 secondes à peine. Une formalité pour la leader mondiale, qui double rapidement l’Italienne et prend les devants de la compétition. « C’était un relai très serré, avec quatre équipes qui se sont disputées le podium jusqu’au bout de la course. Axelle n’a rien lâché. A tous les passages, elle s’est accrochée pour conserver cette nouvelle médaille d’or de l'équipe de France », témoigne Thierry Galindo, entraîneur national.

L’argent pour l’équipe de France masculine

Parti en premier, William Bon Mardion réalise un très bon départ pour l'équipe de France. Il arrive en 2e position, juste derrière le Suisse champion du monde de sprint, rompu à ce type de parcours très court. Le Savoyard passe le relai à Alexis Sevennec, qui tente de conserver la position. Il se fait néanmoins doubler par le concurrent de l'équipe italienne en fin de course. Samuel Equy, 3e coureur français, parvient à conserver la 3e place en dépit des assauts du concurrent espagnol. Il passe le relai à Thibault Anselmet, dernier relayeur de l'équipe de France. Solide, le jeune homme parvient à maintenir cette 3e place du provisoire juqu'à la ligne d'arrivée.

En tête de course, le leader mondial Robert Antonioli prend la tête de l'épreuve pour offrir la victoire à l’équipe Italienne.

Mais le classement n'est pas encore officiel : suite à une pénalité de l’équipe Suisse, l’équipe de France se retrouve sur la 2e marche du podium.

Le bronze pour les bleuets

Les bleuets aussi se sont bien accrochés. Au terme du relai jeune, l’équipe de Justine Tonso, Anselme Damevien et Rémy Garcin prend la 3e place.

Thierry Galindo se réjouit du bilan global de ces Championnats du monde : « C’est un bilan positif par rapport aux objectifs que nous nous étions fixés avant la course. Dans toutes les épreuves, nous avons su ramener des médailles, que ce soit chez les jeunes ou les séniors. Alors bien-sûr, il y a eu des déceptions, comme c’est souvent le cas, mais également des surprises et des confirmations. Globalement, tout le monde repart relativement satisfait avec plein de métal autour du cou. J’en retire surtout la satisfaction de sentir une grande cohésion au sein de cette équipe de France de ski-alpinisme. »

Retrouvez les résultats complets.

Equipe de France de ski-alpinisme