actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Falaises et sites naturels d'escalade (SNE)

La FFME est impliquée depuis sa création dans le développement de l'escalade outdoor. Cette volonté politique s'articule autour de trois grands axes pilotés par la DTN et mis en œuvre sur le terrain par les comités territoriaux :

-La promotion et le développement de l'escalade en site naturel

-L'entretien des sites

-La formation

La promotion et le développement de l'escalade en site naturel

Cette volonté politique s'appuie sur l'expertise des différents comités territoriaux de la FFME et sur une équipe de cadres au sein de la DTN.

Les référents nationaux

Pour accompagner au mieux les comités dans la gestion des SNE,  un référent de la DTN est identifié pour chaque ligue, et se tient à la disposition des comités  de cette zone géographique

 

Contacts mail

Marco Troussier : m.troussier@ffme.fr

Nicolas Bonnet : n.bonnet@ffme.fr

Norbert Apicella : n.apicella@ffme.fr

L’annuaire des sites

C'est l'outil de référence, la porte d'entrée à toute démarche. C'est une une base de données référençant tous (ou quasi ! )  les SNE  de France. Pour chaque site on trouvera des informations pratiques (localisation, style et niveau des voies, lien vers un éventuel topo-guide...) les restrictions d'usage éventuelles, ainsi que le classement du site.

Pour accéder à l'annuaire des sites : cliquez ici.

L'accès aux sites et les procédures contractuelles

Il s'agit d'œuvrer pour un accès libre et gratuit aux SNE, pour l'ensemble des grimpeurs, en favorisant un partage des responsabilités liées à la pratique de l'escalade en site naturel.

Pendant 30 ans, la FFME a permis l'accès à certains sites majeurs en passant des conventions d'usages avec les propriétaires de falaises. Ainsi, plus de 800 conventions ont été signées. Un tel niveau de conventionnement par une fédération est unique dans le paysage des sports de nature.

L'évolution de notre contexte juridique a pourtant amené ce système à ses limites. L'apparition de la notion de "responsabilité sans faute" dans les jugements a effectivement reporté sur la FFME de nombreuses responsabilités et un risque assurantiel qu'elle ne peut plus assumer seule...

Soucieuse de trouver une alternative viable, la FFME encourage désormais le partage des responsabilités : les collectivités assurent la garde et  l'ouverture du site au public, les grimpeurs assument les conséquences de leurs actes, et la FFME peut apporter son expertise pour l'aménagement d'un site, voir assurer le suivi de ce dernier.

Pour aller plus loin, quelques documents :

-L'analyse juridique des pratiques et outils de contractualisation (CDES/PRNSN, 2004) :

En 2013, le Pôle Ressource National des Sports Nature du Ministère des Sports, a diligenté une étude au Centre de droit et d’économie du sport de Limoges (CDES) relative à « l’analyse juridique des pratiques contractuelles pour l’accès aux Espaces Sites et Itinéraires ». Cette étude aboutit à un ensemble de préconisations.

L'entretien des sites

L'enjeu est pour la FFME que les sites les plus intéressants soient le mieux entretenus possible : avec des équipements et un suivi de qualité.

Les réseaux d'alerte

Toute personne rencontrant un problème sur un site d'escalade (défaut d'équipement, bloc instable...) a la possibilité d'alerter le gestionnaire du site.

Ce signalement permettra au gestionnaire de prendre connaissance du problème et d'y remédier dans les meilleurs délais.

Pour émettre une alerte, 2 entrées :

-via le site du ministère des sports "suricate".

-via l'annuaire des sites, en se rendant sur la page du site concerné.

Les documents de référence

-Norme de classement des voies et des sites naturels d'escalade

-Norme d'équipement des voies et des sites naturels d'escalade

-La charte de l'équipeur

-le Manuel technique "équipement des SNE"

-Le Guide pour le contrôle et l'entretien d'un site naturel d'escalade (projet, sortie prévue en avril 2017)

Les bourses équipements

En 2014, le conseil d'administration a ouvert une aide financière sur fonds propres destinée à aider au rééquipement et à l’entretien des SNE (selon certains critères).

En 2016, l'entreprise Petzl rejoint le dispositif en apportant son soutien financier et matériel.

Les bourses SNE restent par ailleurs ouvertes à tous partenaires désireux de s'investir dans le rééquipement et l'entretien des sites.

Le dispositif sera reconduit pour 2017, avec une dotation globale de 80 000 euros.

La formation

Qu'il s'agisse de pratique sportive ou d'entretien des sites, la formation de l'encadrement, des intervenants ou des pratiquants est une garantie pour un développement sain de l'activité : tant du point de vue qualitatif que sécuritaire :

 

 

-Les passeports, brevets fédéraux, et qualifications professionnelles

-Le Roc Aventure Programme