Menu
Organiser
Se licencier Skier

Organiser une compétition

Organiser une compétition de ski-alpinisme implique quelques passages incontournables. Retrouvez dans cette rubrique les outils, conseils et textes qui vous feront gagner un temps précieux dans la mise en place de votre épreuve.

 

S'inscrire au calendrier des compétitions

Pourquoi demander l’inscription au calendrier national ?

Pour être en conformité avec la loi !

L’inscription d’une compétition de ski-alpinisme au calendrier national est la reconnaissance publique de l’autorisation faite à l’organisateur par la FFME (qui est la fédération délégataire pour le ski-alpinisme).

Cette autorisation est inscrite dans la loi.

En savoir plus sur la législation et le code du sport.

 

Pour se faire connaître des pratiquants !

Etre inscrit au calendrier national c’est aussi un bon moyen de promotion de la course auprès des pratiquants.

Le calendrier national des compétitions de ski-alpinisme est :

  • publié sur internet
  • annoncé dans la revue Direct Cîmes
  • diffusé par voie de tracts sur les compétitions et certains points de vente.

 

Pour permettre aux compétiteurs de valoriser leur participation

Etant inscrite au calendrier nationale, l’épreuve rapportera des points au classement national pour les coureurs licenciés participants à la course.

 

Comment demander l’inscription ?

L’inscription au calendrier est gratuite pour la saison 2018-2019.

L’inscription implique le respect des règlements d’organisation des compétitions de ski-alpinisme par l’organisateur.

Les demandes doivent parvenir à la FFME avant le 30 novembre 2018 pour les compétitions officielles.

La demande d’inscription se fait en remplissant le formulaire de Demande d’inscription au calendrier national des compétitions de ski alpinisme.

L’inscription peut être transmise :

Les outils pour gérer sa course

La FFME met à votre disposition des moyens matériels.

 

Class-cîmes

Le logiciel Class-Cîmes est conçu pour gérer le chronométrage et la publication des résultats des compétitions de ski-alpinisme et d’escalade.

 

Installation du logiciel

Cette version est indispensable pour des ordinateurs ou l’on veut installer ClassCimes pour la première fois ou si l’on veut reinstaller à 100% ClassCimes …

Téléchargement de la version 11.1a

 

Mode d’emploi

Mode d’emploi pour une compétition de ski

 

Gestion de la compétition

La FFME met à votre disposition un chronométreur officiel si vous utiliser le logiciel pour la première fois (selon disponibilités).

 

Documents à télécharger

Feuille de contrôle de matériel : ExcelPDF

 

Télépaiement

Les courses inscrites au calendrier fédéral peuvent utiliser le système de télépaiement de la FFME (facturé 0,50 euros par inscription).

 

Comment en bénéficier ?

  • la compétition doit être inscrite au calendrier national
  • la structure organisatrice de la compétition doit être affiliée à la FFME (association, office du tourisme …)

 

Comment ouvrir le service ?

  • Etape 1 ; créer votre compétition dans l’intranet (ici si vous avez des codes FFME, là si vous n’en n’avez pas). Lors de la saisie de votre compétition pour son inscription au calendrier, la structure désignée comme organisatrice sera celle à qui seront restituées les sommes perçues lors du télépaiement des inscriptions par la FFME.
  • Etape 2 ; activer le télépaiement des inscriptions. Pour cela, depuis l’onglet Inscription de la fiche intranet de votre compétition, choisissez le mode de gestion des inscriptions qui vous convient le mieux.

Attention, ne pas oublier de préciser (onglet Infos générales) la date de clôture des inscriptions par voie électronique (au plus tard la veille de la course)

 

Comment récupérer la liste des inscrits ?

Pour accéder à la fiche intranet de votre compétition, il faut :

  • que vous en ayez été le créateur
  • que vous ayez des codes de connexion FFME valides, avec le profil organisateur de compétition.
    Si tel n’est pas le cas, demandez au service informatique de vous ouvrir les droits d’accès en précisant le numéro de votre épreuve.

Pour consulter la liste des inscrits en temps réel :

  • se connecter à l’intranet (avec le profil organisateur de compétition)
  • choisir la rubrique Compétition
  • saisir le numéro de la compétition souhaitée pour ouvrir sa fiche.
  • choisir l’onglet Inscription

En bas de page, il est possible de trier la liste différemment ou de l’exporter vers excel.

 

Balisage

Le balisage d’une compétition de ski-alpinisme répond à quelques règles simples mais dont le respect est indispensable au bon déroulement et à la sécurité de la course.

La FFME peut mettre exceptionnellement à votre disposition un jeu de fanions (selon disponibilités)

Le mémento du traceur, qui reprend les règles de la l’art du traçage et du balisage sera à votre disposition à l’automne.

 

Panneaux

Les changements de progression doivent désormais être signalés par un panneau indiquant le mode de progression suivant.

Voici les pictogrammes à télécharger et à imprimer pour réaliser les panneaux.

La FFME peut prêter ces panneaux sur support plastifié (voir formulaire de contact en bas de page)

Montée en peau de phoque Descente sans les peaux Skis sur le sac

Crampons aux pieds

Main courante Longe obligatoire

Le rétro planning

Le plan de sécurité

La FFME recommande à l’ensemble des organisateurs de compétition de ski alpinisme de rédiger un plan de sécurité. Important : Ce document non exhaustif constitue une aide à l’élaboration du plan de sécurité, l’organisateur doit le préparer en fonction des réalités du terrain. Version imprimable

 

Rappel : la responsabilité de l’organisateur

L’organisateur d’une compétition de ski alpinisme est redevable d’une obligation générale de sécurité, pour laquelle il doit mettre en œuvre tous les moyens possibles. Cette obligation générale de sécurité concerne :

  • Les coureurs
  • Les bénévoles
  • Le public, et plus largement les tiers (par exemple un randonneur qui croiserait le parcours…)

Le plan de sécurité dresse un état des lieux des risques et des moyens de sécurité passive (prévention) et active (action en cas d’accident).

 

Le plan de sécurité

Les objectifs

La rédaction d’un plan de sécurité répond à plusieurs objectifs :

En amont de l’épreuve : permet de lister tous les problèmes inhérents à la sécurité et de réfléchir à la conduite à tenir. Cette réflexion peut conduire à :

  • La mise en place de moyens supplémentaires (information, balisage, aménagement, moyens humains…)
  • Une adaptation du parcours si l’organisateur ne peut apporter un niveau de sécurité suffisant.
  • La mise au point de parcours alternatifs utilisable en cas de météo défavorable par exemple.

En cas d’accident, le plan de sécurité permet à l’organisateur de s’appuyer sur un processus déjà réfléchit pour enclencher un secours et gagner un temps et efficacité.

C’est enfin un document de référence montrant le sérieux de l’organisateur auprès de ses interlocuteurs.

 

Proposition de sommaire

Nous vous proposons un sommaire type, qui pourra bien sur être adapté aux spécificités de la course. Cette proposition conduit à un document de 5 à 10 pages généralement.

  • Nom de la compétition
  • Date et lieu
  • Organigramme du comité d’organisation (avec numéros de téléphones portables)
    • Président du COL
    • Directeur de course
    • Responsable de la sécurité
    • Chefs de poste ou chefs de secteur
  • Communes concernées
  • Autres entités administratives concernées (parc ou réserve naturelle, services des pistes…)
  • Secours spécialisés concernés
    • PGHM ? CRS ? Pompiers ?
    • Numéros de téléphone directs
    • Maire ou permanent
  • Nombre de personnes attendues
    • Coureurs
    • Bénévoles
    • Public
  • Déroulement de la course
    • Horaires prévues
    • Barrières horaire
  • Tracé du parcours sur une carte
    • Montées en vert,
    • Descente en rouge
  • Profil du parcours
    • Montées en vert,
    • Descente en rouge
    • Découpage des secteurs
    • Mention des passages techniques ou à risque (passage à pied, intersection, bifurcation, présence de public, risque d’avalanche, main courante, via corda, proximité de barres rocheuses….)
  • Description des moyens généraux à disposition de la course
    • Médecin, secouristes, forces de l’ordre
    • Balisage
    • PIDA
    • Guides, pisteurs,…
    • Moyens mécaniques (dameuse, moto neige, hélicoptère…) ou moyens médicaux (coquille, atèle, barquette…) et leur pré-positionnement.
    • Radio et fréquences
  • Description section par section indiquant
    • La position des contrôleurs
    • L’énumération des risques particuliers, pour les 3 types de public : coureurs, bénévoles, spectateurs.
    • Les consignes particulières à l’intention des contrôleurs
    • Les consignes particulières à l’intention des coureurs
    • Les consignes à observer en cas d’abandon d’un coureur (pas de descente dans une trace de montée par exemple)
    • Les consignes à observer en cas d’évacuation d’urgence dans des conditions difficiles : par exemple, intervention impossible d’un hélicoptère pour raison météo
  • Description de la procédure de déclenchement d’un secours en faisant appel aux secours extérieurs. Chaîne de déclenchement de l’intervention, évaluation etc… En général, les bénévoles informe le directeur de course ou le responsable de la sécurité qui, selon le diagnostique qu’il réalise sur place ou à distance, fait appelle à des moyens déjà sur place ou à des secours extérieurs.

Ce plan de sécurité pourra servir de base au briefing des bénévoles et certains éléments serviront également à la réunion de course.

 

Formation des bénévoles

 

Partenaire radio

Notre partenaire Sysoco vous propose une remise significative sur la location de radios pour vos compétitions de ski-alpinisme (Agence de Saint Hélène du Lac)

 

Conseil technique

La FFME met à votre disposition un conseiller technique. Guide de haute montagne, il pourra vous accompagner à chaque étape de l’organisation de votre compétition :

  • inscription au calendrier
  • communication avant et après l’événement
  • service d’inscription en ligne et de télé-paiement
  • formation de vos bénévoles (traceur, arbitres, chronométreur).

 

Contact 

Mansiot

Egalement joignable au 06 76 41 47 62