actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Entraînement à la recherche

Connaissance de l'appareil

L'entraînement à la recherche est la seule façon de gagner la course contre le temps. Il est très important de bien connaître les performance et les limites de son appareil. Pour cela,

  • Déterminer la portée maximale théorique et la portée pratique (voir fiche : Les portées).
  • Varier, dans la mesure du possible, les modèle en émission

Choix du lieu.

Choisir une pente se terminant par un replat et délimiter clairement une zone "arrêt d'avalanche" fictive.
L'idéal est de faire la recherche sur le dépôt d'une ancienne avalanche.
Varier les approches (par le haut, le bas, le côté) et les moyens de déplacement (à pied, à ski, à ski et à pied).
L'entraînement les yeux fermés se fait sur un terrain plat, sans obstacle.

Entraînement par phase

Dissocier les trois phases de recherche et s'entraîner dans chacune d'elle.
L'entraînement avec un bandeau sur les yeux permet de s'habituer à ne faire confiance qu'à l'oreille (les débutants cherchent plus avec leur yeux)
La recherche finale se fait toujours avec une sonde et l'A.R.V.A. es t placé d ans un sac à dos enfoui sous 30 à 50 cm de neige: le volume reflète mieux la réalité pour le sondage et protège l'A.R.V.A..
Ne pas oublier de mettre l'A.R.V.A. caché en émission et s'assurer auparavant de son bon fonctionnement.

Entraînement à la vitesse

Lorsque les trois phases sont maîtrisées, faire une recherche complète chronométrée: le temps fait intervenir un stress qui reproduit, en partie, le stress lié à une véritable recherche.
Cacher plusieurs A.R.V.A. distants de 5 à 10 m ou très proches (1 à 2 m).