Se licencier Pratiquer

Dispositifs en zone alerte renforcée ou maximale

Suite aux annonces de fin de semaine, il s’avère que chaque préfecture et voire même chaque ville, propriétaire d’équipements peut prendre des mesures pour éviter la propagation du covid-19.

Comment s’informer sur les mesures prises dans ma ville ou mon département ?

Pour connaître les règles à respecter, vous pouvez vous renseigner auprès de votre préfecture de votre département : une carte des départements établie par le Ministère de l’Intérieur permet de trouver facilement les comptes des réseaux sociaux et du site internet de votre préfecture. S’abonner aux comptes des réseaux sociaux de votre préfecture vous permettra d’être alerté des dernières mesures mises en place dans votre département.

Par ailleurs, étant donné la latitude laissée aux préfets pour apprécier la portée de leurs décisions en fonction des situations territoriales observées, le ministère chargé des sports va déployer dans les prochains jours un réseau de référents Covid-19 au sein de ses services (DR-D-JSCS et DDCS/PP) qui seront vos interlocuteurs privilégiés. Ils seront notamment chargés de faire remonter à l’administration centrale les situations problématiques constatées sur le terrain. Votre préfecture ou votre ville vous impose des mesures plus strictes que les mesures gouvernementales ? Contactez le référent Covid-19 de votre DR-D-JSCS ou DDCS/PP, et informez la fédération à cette adresse. Nous ferons remonter au Ministère chargé des sports.

Enfin, n’oubliez pas la qualification du risque par zone est évolutive et dépend du comportement de chacun. Respectons les gestes barrières.

Rendez-vous sur les sites des préfectures de ces secteurs pour connaître le détail des mesures prises par arrêté préfectoral.

 

Les zones à alertes renforcées où les mesures sont plus contraignantes que les mesures gouvernementales (sous réserve de confirmation des DDCS)

Gironde :  la préfecture considère que l’ensemble du département et tout particulièrement Bordeaux sont en alerte renforcée. A compter du 25 septembre et pour une durée de 15 jours, les mesures suivantes s’appliqueront dans le département de la Gironde : toutes les salles de sport seront fermées excepté pour l’usage scolaire et périscolaire.

Seine-Saint-Denis : tout le département en zone alerte renforcée. La pratique des mineurs en club n’est pas précisée dans la circulaire. Contacter votre DDCS pour savoir si les séances clubs en salle avec des mineurs peuvent se poursuivre. 

Val-de-Marne : tout le département  est en zone alerte renforcée.  Les activités physiques et sportives sont interdites en salle à l’exclusion des activités pratiquées par des mineurs encadrés au sens de l’article L.212-1 et suivants du code du sport. Cette formulation laisse entendre un encadrement par des professionnels : contacter votre DDCS pour en savoir plus.

 

Les zones à alerte renforcée ou maximale où les mesures gouvernementales sont appliquées

Bouches-du-Rhône : la zone à alerte maximale concerne Aix en Provence et Marseille.

Guadeloupe : la zone d’alerte maximale concerne toute l’île.

Haute-Garonne : la zone alerte renforcée concerne Toulouse, Colomiers, Tournefeuille, Blagnac, Plaisance du Touch, Cugnaux, Balma, Castanet-Tolosan, Saint Orens de Gameville, Labège, Aucarnville, Launaguet, L’Union, Portet sur Garonne, Ramonville Saint Agne, Auzeville-Tolosane, Quint Fonsegrives.

Hauts-de-Seine : tout le département en alerte renforcée.

Hérault : la zone alerte renforcée concerne 53 communes : Montpellier Méditerranée Métropole (31 communes), la communauté de communes du pays de Lunel (14 communes) et la communauté d’agglomération du pays de l’Or (8 communes).

Ille-et-Vilaine : la zone alerte renforcée concerne la Métropole de Rennes (43 communes).

Isère : la zone alerte renforcée concerne Grenoble-Alpes Métropole (49 communes). 

Loire : la zone d’alerte renforcée concerne les 53 communes de Saint-Etienne Métropole et  les quatre communes de l’agglomération Roannaise : Roanne, LeCôteau, Riorges, Mably.

Nord : la zone alerte renforcée concerne la Métropole européenne de Lille (95 communes).

Paris : en zone d’alerte renforcée, la préfecture a publié une foire au question : les gymnases et salles de sport sont fermées, sauf pour les groupes de mineurs en dehors du cadre scolaire ou parascolaire, pour les sportifs de haut niveau…

Rhône : la zone alerte renforcée concerne la Métropole de Lyon (59 communes). 

Seine-Maritime : la zone d’alerte renforcée concerne certaines communes de la Métropole Rouen Normandie : Amfreville-la-Mi-Voie, Bihorel, Bonsecours, Bois-Guillaume, Canteleu, Darnétal, Déville-lès-Rouen, Grand-Couronne, Le Granq-Quevilly, Le Mesnil-Esnard, Le Petit-Quevilly, Maromme, Mont Saint-Aignan, Oissel, Petit-Couronne, Rouen, Saint-Etienne-du-Rouvray, Saint-Léger-du-Bourg-Denis et Sotteville-lès-Rouen.