Se licencier Pratiquer

Informations relatives à la pratique sportive à compter du 8 avril 2021

Les annonces dans la presse du vendredi 9 avril ont amené de nombreuses questions : les sites naturels d’escalade bénéficient-ils de la dérogation aux 30 kilomètres, peut-on toujours encadrer les adultes ou les jeunes en falaise… Les falaises sont-elles des établissements de type PA (ou ERP de type PA) ?

Le tableau de déclinaison des mesures sanitaires pour le sport du Ministère chargé des sports a été mis à jour le vendredi 9 avril. Et une Foire aux questions a été diffusée le samedi 10 avril. 

Définition : les falaises, les sites naturels de blocs, les itinéraires de canyon ou de montagne ne sont pas des établissements de plein air. Ils n’entrent pas dans la catégorie des ERP de type PA. Ils relèvent de l’espace ou domaine accessibles au public.

 

Les points importants pour la pratique des publics non prioritaires :

  • Les activités montagne et escalade encadrées des personnes majeures et mineures sont autorisées sur le domaine public (falaises, sites de blocs, montagne sur les itinéraires d’alpinisme, de ski-alpinisme, de randonnées, canyons…) ou en établissement de plein air (SAE extérieure) dans le respect des gestes barrières.
  • La taille des groupes encadrés est limitée à six personnes (encadrant compris) et dans le cadre des protocoles en vigueur garantissant l’absence de contacts entre les participants. Le gouvernement précise qu’il convient de rester souple sur le critère des six personnes notamment lorsque les circonstances locales le justifient (quartiers politique de la ville par exemple).
  • En milieu naturel, la pratique des activités montagne escalade demeure soumise à la règle des 10 km, que l’activité soit organisée par le club ou hors club.
  • Lorsque les activités escalade se déroulent dans un établissement de plein air (SAE extérieure), il est possible de se déplacer dans l’ensemble de son département de résidence (ou dans un périmètre de 30 km autour de la résidence) pour se rendre sur le lieu de pratique de l’activité ou y accompagner ses enfants.
  • En pratique individuelle (hors club), la pratique doit rester individuelle (une cordée en escalade dans le respect des gestes barrières). Une dérogation est toutefois possible pour les personnes regroupées au sein d’un même foyer, dans la limite de six.

Pour tous les publics prioritaires (sportifs de haut niveau, personnes en formation, personnes en situation de handicap, personnes disposant d’une prescription médicale pour la pratique d’une activité physique adaptée), se reporter au tableau du Ministère chargé des sports.

Seuls les éducateurs sportifs qui enseignent les activités sportives suivantes peuvent s’entraîner à des fins de maintien de leurs capacités physiques et techniques : plongée ; parachutisme ; ski ; alpinisme ; spéléologie ; natation et sécurité aquatique (justificatif via une carte professionnelle valide). Ils peuvent pratiquer sur tout type de lieux et sites de pratiques (ERP de type X ou PA, espace naturel) sans pouvoir proposer des activités à des groupes de sportifs amateurs.

Les compétitions « amateurs » ne sont toujours pas autorisées. Seules les compétitions à destination des sportifs de haut niveau peuvent se dérouler à huis clos.

 

Pour information : la définition des ERP (ou établissements recevant du public)

Les gestes barrières des activités de la montagne est de l’escalade restent à l’identique et sont accessibles via la page Covid-19.

 

Pour sortir de cette crise et reprendre nos activités normalement, respectons les directives et les gestes barrières.