Se licencier Pratiquer

Le succès de la Vosges Y Cimes 2021

La deuxième édition de la Vosges y Cimes s’est tenue le week-end des 12 et 13 juin derniers sur le site du bouclier du Tanet situé à Soultzeren (68). Quelques 70 participants ont pu bénéficier des ateliers proposés par cet évènement, organisé par la ligue Grand Est.

Cette année, compte tenu des restrictions sanitaires, l’évènement était réservé aux pratiquants : « Nous avons concentré notre énergie sur nos ateliers, explique Remi Aragon, responsable développement de la Ligue Grand Est. Aussi, contrairement à l’année dernière, nous n’avons pas ouvert l’évènement au public, en revanche, nous sommes passés de 50 à 70 places, et de 8 à 14 ateliers. Notre objectif était de proposer aux inscrits une initiation à de nombreuses techniques de montagne de qualité. A noter que l’évènement était ouvert aux licenciés de la fédération, mais également aux non licenciés. »

Ainsi, durant tout le week-end, les participants ont eu accès à différents ateliers, en fonction de leur niveau de pratique et de leurs envies : escalade classique, grande voie (relais), terrain d’aventure, mouflage, installation de moulinette, rappel, orientation, recherche DVA, …

« C’est un moment privilégié où les licenciés de toute la région se rencontrent, échangent entre eux et avec nous, poursuit Rémi Aragon. Cela nous permet de les rencontrer, mais également de fédérer notre activité pour les mois à venir. Cela créé une émulation qui a permet d’organiser des sorties clubs ou inter-clubs par exemple, ou pour nourrir le comité d’organisation l’année prochaine de nouvelles personnes. »

Le PGM était partenaire de l’évènement et partie prenante dans deux ateliers : un sur la grimpe sur coinceur et un autre qui a rencontré beaucoup de succès concernant la manière de réagir en cas de problèmes (blessure, pratique sous l’orage, perte de repère en cas de descente nocturne…) en abordant les : « comment anticiper », « comment réagir », « passer l’alerte », etc.

Par ailleurs, samedi soir lors du repas commun entre participants et bénévoles, Béatrice Jaeglé, présidente du CT 68, a épinglé la médaille du secours en montagne au maréchal des logis-chef Antoine Baccou, qui a accumulé 200 secours en montagne, de jour comme de nuit, les trois quarts héliportés. Un témoignage de la reconnaissance de la communauté des pratiquants de la montagne, qui s’est déroulé sous l’œil averti de Philippe Viré, commandant du peloton d’Hohrod, dont l’unité mène régulièrement des actions avec la FFME.

Le Parc naturel Régional des Ballons des Vosges, partenaire de longue date de la ligue Grand Est était également présent en mettant à disposition une personne qui animait un atelier randonnée nature.

A citer également le soutien du partenaire privé « La Godille », un magasin de sport de la vallée, qui qui a soutenu cette Vosges y Cimes pour mettre en avant le potentiel de la Vallée de Munster en terme de pratique sportive de pleine nature.

Il est enfin à noter qu’une journée de préparation était réservée à la trentaine de bénévoles participant à l’opération (encadrement ateliers + coordinateurs + gestion camping et repas). Dès l’installation des ateliers terminée, chacun a pu participer à tous les ateliers et bénéficier des conseils avisés d’Antoine Pécher, conseiller technique national supervisait la sécurité de l’évènement sur ce week-end. « Nous avons axés nos messages sur la sécurité en insistant sur la vigilance de chaque instant : en effet, la plupart des accidents sont liés, non pas au matériel, mais à l’erreur humaine, tels que les cordes trop courtes, ou les nœuds mal faits. »

Comme l’année passée, l’évènement s’est déroulé sur le site du bouclier du Tanet. « Ce site, est une référence en matière d’escalade dans la région, de plus il est particulièrement adapté pour recevoir ce genre d’évènements. Néanmoins, l’année prochaine, nous souhaiterions trouver un autre site, probablement en Lorraine, poursuit Rémi Aragon. En effet, en clôture de l’évènement, Isabelle Wack, présidente a annoncé l’organisation d’une version hivernale de la Vosges y Cimes dans la vallée d’à côté, puis un événement équivalent en Lorraine en 2022 et dans les Ardennes en 2023, dans un souci de maillage du territoire afin de mettre en avant tout le potentiel de la Région et être au plus proche de tous les licenciés.