actualités

nos partenaires

boutique

restez connectés

ffme imag

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Changements sur les finales des championnats de France

Escalade > Compétition - 16/02/17 à 08:46

Des évolutions importantes des règles sportives internationales nous imposent de modifier le temps de passage sur les blocs de finale : il sera désormais de 4 minutes maximum au lieu de 4 minutes plus le temps du dernier essai. Des changements aussi à venir en difficulté et en vitesse.

Changements sur les finales des championnats de France
© FFME

La saison internationale étant décalée par rapport à la saison nationale, les discussions et les changements des règles du jeu de l’IFSC ont lieu entre novembre et janvier.

Habituellement, nous adaptons donc notre règlement aux évolutions internationales avec une saison de décalage.

Mais cette année, la fédération internationale va publier une série de nouvelles règles suffisamment importantes et « impactantes » pour justifier un changement exceptionnel de nos règles sportives en cours de saison.

Les trois disciplines sont concernées, voici les évolutions :

En bloc

Le temps d’escalade pour chaque compétiteur dans les blocs de finale était de 4 minutes plus le temps du dernier essai. Il est maintenant strictement limité à 4 minutes.

Cette mesure a été soumise au vote et validée par le conseil d’administration de la fédération, elle sera appliquée sur les championnats de France jeunes de Brest et les championnats de France de la Baconnière.

En vitesse

Les ordres de départ étaient donnés par un starter. Ils seront désormais diffusés par le système électronique de chronométrage sous forme de bips dont la cadence sera fixe et non pas aléatoire. De ce fait, le premier faux départ deviendra éliminatoire.

Par contre, le règlement français offrira toujours la possibilité d’une procédure de départ via un starter (humain) pour les compétitions autres que les championnats régionaux et les compétitions de niveau national.

 

En difficulté

Le temps maximum autorisé pour les voies de demi-finale et de finale était de 8 minutes. Il va passer à 6 minutes.

Les changements en difficulté et en vitesse seront prochainement présentés et votés en conseil d’administration.

En cas de validation, ils seront appliqués lors des championnats de France de vitesse de Saint Etienne ainsi que sur des championnats régionaux à partir de la fin avril puis sur les championnats de France de Quimper et de Valence.

Toutes ces nouvelles règles décidées par la fédération internationale, même si elles nous prennent un peu de court, marquent une bonne évolution pour nos disciplines.

Elles vont rendre les finales de bloc plus dynamiques et attractives, résoudre en grande partie les problèmes de faux départ en vitesse, et finalement peu modifier les finales de difficulté dans la mesure où le temps moyen des finalistes sur la plupart des compétitions se situe entre 4 et 5 minutes.

Nous sommes conscients que la rapidité de mise en place de ces évolutions n’est pas neutre, mais en bloc et en difficulté, elles ne vont concerner cette année que les finalistes des championnats de France.

La plupart de ces compétitrices et compétiteurs seront membres des équipes de France et retrouveront ces règles sur le circuit international. Nous sommes bien dans une logique cohérente de préparation vers le haut niveau.

Logique application aussi puisque nos championnats nationaux rentrent dans les critères de sélection en équipe de France et qu’il est important d’établir une sélection sur des règles du jeu identiques.