actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Escalade en milieu scolaire : rencontre entre l’Education nationale et la FFME

Escalade - 13/04/17 à 15:28

Le Ministère de l’Education nationale et la FFME se sont retrouvés pour deux journées de travail les 21 et 22 mars derniers dans l’optique de réfléchir à une pratique plaisir et sécurisée de l’escalade au collège et au lycée.

Escalade en milieu scolaire : rencontre entre l’Education nationale et la FFME
© FFME
Les 21 et 22 mars, s’est tenu un colloque escalade (laboratoire des pratiques professionnelles) dans l’Espace Jean Gilly, au pied de la SAE nationale de Le Pouzin (07). Les meilleurs spécialistes, professeur d’EPS experts escalade académique, inspecteurs pédagogiques régionaux, de l’Education nationale ou de l’Agriculture (pour les lycées agricoles), se sont réunis pour mutualiser leurs compétences. La FFME, membre du comité de pilotage du colloque, était largement partie prenante.

Pourquoi un tel colloque ?

 
Bernard ANDRÉ, inspecteur général, a rappelé l’exigence de la sécurité dans les activités physiques de nature au collège et au lycée. Il s’appuie sur un rapport remis le 9 mars dernier à la Ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat VALLOT-BELKACEM.
 
Ce rapport répond à la volonté du ministère de prendre l’ensemble des mesures possibles pour assurer un très haut niveau de sécurité pour les élèves et les personnels concernant les activités physiques de pleine nature. La ministre a par ailleurs précisé que, si le principe de précaution doit primer pour agir en toute sécurité, il ne s’agit en aucun cas ni de proscrire certaines pratiques sportives porteuses de réelles valeurs éducatives, ni de remettre en cause l’expertise des enseignants. 
Suite à ce rapport, le ministère a donc souhaité se doter d’un protocole généralisé qui apporte toutes les garanties de sécurisation des pratiques sur l’ensemble du territoire. Un équilibre entre liberté pédagogique des enseignants et sécurisation des pratiques sera recherché. L’enseignement de l’escalade y est notamment décrit et devra être renouvelé…
Organiser ce séminaire visait à apporter les premiers éléments de réponses aux améliorations de l’enseignement de l’escalade.
 
L’objectif : 
Proposer des ressources à tous les enseignants non spécialistes de l’activité pour faciliter et améliorer leur pratique professionnelle de l’enseignement de l’escalade ;
Définir des protocoles de sécurité communs en escalade et des contenus de la pratique du bloc
 
La fédération était partie prenante de cet évènement : Pierre-Henri PAILLASSON a présenté les enjeux de l’escalade d’aujourd’hui et de demain ; Sylvie et Thierry VIENS, cadres techniques, ont pu apporter l’expertise fédérale en matière de sécurité et d’ouverture en bloc.
 
22 académies, plus de 70 personnes motivées, réactives, curieuses ont participé à 4 ateliers de réflexion :
Atelier 1 : l’escalade de bloc (création de mouvements, développements pédagogiques, impératifs de sécurité)
Atelier 2 : l’escalade en moulinette (organisation pédagogique, protocole de sécurité, repères de progressivité)
Atelier 3 : l’escalade en tête (prérequis, protocoles de sécurité, repères de progressivité)
Atelier 4 : le matériel dédié à l’activité (contraintes physiques et mécaniques sur le matériel, identification et suivi du matériel escalade). Atelier piloté par la société BEAL partenaire de l’évènement.
 
La synthèse des deux journées met en évidence :
Une base commune de protocoles de sécurité avec des éléments clés approuvés par les participants
Certains points restent cependant soumis à des ajustements en fonction du contexte local, de l’expertise ou non de l’enseignant, du lieu de pratique, des élèves eux-mêmes…
La pratique du bloc, rapidement explorée, a posé les premiers éléments incontournables au progrès des élèves, éléments qui pourront être approfondis dans les académies.
 
Un grand merci à Bernard ANDRÉ, l’équipe des inspecteurs pédagogiques régionaux de l’académie de Grenoble (Laurence BURG, Jérôme LOUVET, Dominique RENAULT) de nous avoir invité à participer à cette rencontre. La qualité des échanges, l’ambiance studieuse et amicale sont sources d’enrichissement mutuel.
 
Merci également à la ville de Le Pouzin et son collège, au comité territorial FFME de l’Ardèche et au club « Les lézards vagabonds » pour leur accueil.