actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Julia Chanourdie en finale à Chamonix !

Escalade - 13/07/17 à 13:41

La leçon d’escalade de Janja Garnbret (SLO), le combat de Jessica Pilz (AUT), la première finale de l’Ukrainienne Ievgeniia Kazvekova et le ticket de Julia Chanourdie. Six Françaises sur le mur. Voilà en quelques mots, ce que la Place du Mont-Blanc retiendra de cette demi-finale féminine de la Coupe du monde de difficulté de Chamonix, qui s’est déroulée ce matin.

Julia Chanourdie en finale à Chamonix !
© RémiFabregue/FFME

Julia Chanourdie a son ticket !

La Française ne l’a pas célébré de retour au sol. Faut dire qu’en sortant la 4e performance de la matinée alors qu’il restait les cinq meilleures grimpeuses du monde à passer sur le mur, l’accession en finale semblait compliquée à négocier. Car Julia Chanourdie a elle-aussi buté sur ce volume plat. A l’instar de sa compatriote Nolwenn Arc, qui en avait encore sous le capot. Une préhension compliquée. Cinq demi-finalistes sont tombées sur cette marque 31.
 
Mais pour elle-aussi « les dieux de l’escalade » ont été bienveillants. Mina Markovic (SLO) chutera sur la prise 28 quelques minutes plus tard. Julia Chanourdie grimpera en finale ce soir.

La leçon slovène, le combat de l’Autrichienne et le sourire de l’Ukrainienne

Janja Garnbret a récité ses gammes ce matin. Pas d’affolement, à aucun moment, et une progression qu’aucun coup tordu des ouvreurs ne semble pouvoir arrêter. Une petite hésitation, néanmoins, sur le dernier pan du mur. Oh un petit combat sur ce réta, qui n’a pas fait vaciller la championne. Mais Janja Garnbret esquissera tout de même une moue d’irritation : « pas question que je bute sur une voie de demi-finale ». Janja Garnbret ne tombera pas ce matin. Une fois de plus. Et elle sera dure à aller chercher ce soir en finale. Une fois de plus.
 
 
Jessica Pilz a été solide ce matin. Moins facile que la Slovène, mais le résultat est là : elle sort la deuxième meilleure performance de ce 2e tour. Au terme d’un gros combat, aux prises avec le bloc noir du réta.
 
Ievgeniia Kazvekova participera à sa première finale ce soir. L’Ukrainienne est la première à aller flirter avec le dernier pan du mur. Et ce sourire, quand de retour au sol, le speaker Christopher Hardy, lui annonçait qu’elle participera ce soir à sa première finale de Coupe du monde. La belle histoire du jour.

Six Françaises dans cette demi-finale

Qu’ont fait les autres Françaises présentes en demi-finale ? On l’a dit Nolwenn Arc a montré de très belles choses (11e). Et si elle chute sur une mauvaise préhension de la prise 31, ce n’est pas trop s’avancer que d’affirmer, qu’elle avait encore une belle dose de rési à faire valoir sur le mur.
 
 
De leur côté, Salomé Romain et Mathilde Becerra chutent toutes les deux sur la même prise (28) et prennent les 15e et 16e places. 
 
 
Nolwenn Berthier et Hélène Janicot terminent leur aventure chamoniarde une prise plus bas, et finissent aux 20e et 22e rangs.
 
 
Tous les résultats.
 
Equipe de France d'escalade