Se licencier Pratiquer

Antidopage : du nouveau à l'ISMF pour 2020-21

La commission Antidopage de la fédération internationale de ski-alpinisme (ISMF) évolue. Principale nouveauté cette saison en matière de prévention : l’obligation pour les licenciés internationaux de valider un test de connaissance afin de mieux connaître les règles en la matière

 

La page Anti-Dopage du site Internet de l’ISMF est désormais entièrement rénovée et comprend de nombreuses innovations. 

L’un d’entre eux est la nouvelle composition de la Commission antidopage. En fait, outre la Présidente Mme Regula Meier, qui a dirigé avec succès ce domaine d’intérêt pendant des années, le Dr Nenad Dikic et sa collaboratrice, le Dr Marija Andjelkovic, sont également impliqués aujourd’hui. Ils font partie de l’organisation non gouvernementale «Clean Game» et ont invité l’ISMF à se concentrer sur un nouveau grand objectif : le «TrueSki». C’est devenu la grande devise de la commission renouvelée et maintenant tout le travail est dirigé vers cet objectif. En fait, l’éducation des athlètes dans le domaine de l’antidopage doit être l’un des principaux aspects centraux de notre sport et c’est probablement pourquoi le Comité international olympique (CIO) accorde beaucoup d’importance à ce sujet. La Commission ISMF dédiée fournit un service essentiel dans ce sens, car les membres expérimentent des méthodes éducatives modernes et avant-gardistes et créent des programmes spécifiques. Ils affirment que les athlètes doivent être conscients qu’ils pratiquent un sport propre et authentique, en mettant beaucoup l’accent sur l’entraînement et l’éducation.

Ainsi, la commission antidopage a créé un test avec certificat final en rapport avec le programme éducatif. A partir de la saison 2020/2021, la validation de ce test très bref et simple sera obligatoire pour chaque athlète demandant la licence pour participer aux compétitions ISMF. De cette manière, les athlètes auront l’occasion d’approfondir ce sujet et de se demander ce qu’ils savent et de l’appliquer à la pratique du sport. Le test doit être rempli par tous les athlètes pour la saison 2020/2021 et de même pour la saison 2021/2022, car les règles seront révisées et donc la validation du test devra être refaite. Par la suite, à savoir à partir de la saison 2022/2023, seuls les nouveaux athlètes candidats à la licence ISMF devront la remplir.

Une nouvelle supplémentaire concerne l’augmentation du programme de tests qui sera effectué pendant la saison de compétition. Ceci est principalement dû à la collaboration renouvelée avec le circuit La Grande Course (LGC) dont les coureurs seront testés pour l’antidopage suivant les directives dictées par l’ISMF.

Enfin, il est fondamental d’annoncer que le nouveau règlement en la matière sera bientôt divulgué avant le début de la prochaine saison d’hiver et mis en vigueur à partir du 1er janvier 2021. Ces règles sont le fruit d’un travail considérable, étude et efforts des membres de la commission antidopage et bien sûr ils sont conformes aux directives imposées par l’Agence mondiale antidopage (AMA), afin que tous les points soient aussi clairs et détaillés que possible.

La commission antidopage espère vraiment qu’avec les changements et innovations susmentionnés, des bases solides ont été établies pour faire de l’antidopage un sujet d’intérêt pour ceux qui pratiquent le ski alpinisme de manière compétitive afin que notre sport puisse être de plus en plus vrai. .

Le site ISMF contient toutes les informations spécifiques mentionnées ci-dessus dans la section dédiée.