Se licencier Pratiquer

Briançon : 4 médailles d’or pour l’équipe de France handi-escalade

Ce jeudi, pour cette 2e étape du circuit de Coupe du monde handi-escalade de Briançon, l’équipe de France fait une fois encore carton plein en prenant 6 médailles (4 en or et 2 en argent), après leur 5 titres d’Innsbruck (Autriche) le 24 juin.

C’est encore une campagne réussie pour l’équipe de France handi-escalade ! Sur le mur de Briançon, les grimpeurs tricolores ont brillé remportant 4 médailles d’or et 2 médailles d’argent pour 6 grimpeurs engagés. « C’est un bilan toujours très positif, à peine moins bon que celui d’Innsbruck où chacun des cinq athlètes français prenaient l’or », explique Sébastien Gnecchi, entraîneur de l’équipe de France handi-escalade.

Chez les RP3, deux Français se sont disputé les premiers rangs. Et si Romain Pagnoux (Amitié et nature de Tarbes) et Mathieu Besnard (Club omnisport de Bellegarde) ont tous deux atteints le sommet de leur voie, les résultats des qualifications ont permis au premier de prendre l’or devant le second. L’Iranien Iman Edrisi prend le bronze.

Chez les RP2, deux grimpeurs sont aussi parvenus à sortir la voie : Bastien Thomas (SMUC escalade) et l’Israélien Mor Michael Sapir. C’est encore une fois le résultat des qualifications qui désigne le Français vainqueur. L’Allemand Kévin Bartke complète le podium.

Dans la catégorie AL-2, Thierry Delarue (Union sportive Cagnes) prend une nouvelle médaille d’or devant les Espagnols Urko Carmona Barandiaran et Ivan German Pascual.

Deux médailles chez les femmes

Chez les RP2, Solène Piret (Le 8 assure) propose une nouvelle performance de haut vol en surclassant sa première challenger, Jasmin Plank (Autriche), de près de 10 mouvements. L’Italienne Lucia Capovilla complète le podium.

Enfin, chez RP3, la légende Lucie Jarrige (ES Massy) termine en argent derrière Christiane Luttikhuizen (Pays-Bas) et devant Elisa Martin (Italie).

« Le style de la voie n’était pas tout à fait en phase avec les qualités de Lucie, mais elle a tout de même réussi à se mobiliser. Il nous reste maintenant deux mois pour continuer à travailler pour les Championnats du monde de Moscou afin de rester la première nation au monde en handi-escalade », conclut l’entraineur national.

Tous les résultats