x
Se licencier Pratiquer

Entretien avec Zélia Avezou championne du monde U18 de bloc !

Continuant son excellente saison, Zélia Avezou (E.S Massy) décrochait une nouvelle médaille d’or, cette fois-ci mondiale, aux derniers Championnat du monde jeunes de Voronezh (RUS). L’esprit à la fois revanchard et combatif, Zélia a répondu à quelques questions et nous a fait part de son ressenti à l’issue de la compétition.

Comment est-ce que tu as vécu ces Championnats ? Est-ce que tu t’attendais à remporter le titre ?

J’ai vécu cette compétition comme une revanche sur les Championnats du monde 2019 ! En partant de chez moi je m’étais fixée pour objectif de faire un podium ! C’est sûr qu’avoir gagné les Championnats d’Europe un peu plus tôt dans l’année avait placé mes attentes assez hautes, mais il faut savoir que lors de mes derniers Championnats du monde à Arco en 2019, je n’étais même pas allée en demi-finale, donc rien que de passer les tours était un accomplissement et un soulagement. Je m’étais interdit de revivre la même déception qu’en minime 2. Et puis je me sentais bien dans ma grimpe en qualif et en demi, alors je suis arrivée en finale en me disant « on verra bien ! »

Est-ce que cette compétition était ton principal objectif de la saison ?

Totalement, c’était mon objectif pour toutes les années jeunes, qui ne sont pas encore terminées, et qui est accompli cette saison ! Mais pas d’inquiétude, j’en ai d’autres en tête ! Cette année-là, c’était la bonne pour moi, et j’y vois un signe puisque mon frère a remporté ses premiers championnats du monde de bloc en cadet 2, en Russie et avec le même suspens jusqu’au dernier essai !

Comment gères-tu le stress lors d’une finale de Championnat du monde ? 

Au début du tour, je n’étais pas particulièrement stressée, j’étais contente d’y être et prête à tout donner parce que c’est ce qu’il faut faire lors des finales de Championnats du monde. Mais avec un début moyen et des blocs deux et trois pas fait, la finale a été très dure mentalement. Plus on avançait dans la finale, plus j’étais déçue de ne pas pouvoir rattraper mon premier bloc. Alors je rentrais en isolement dépitée, et je profitais du moment de repos pour me remettre dedans et continuer à espérer, à me reconcentrer. Et j’ai bien fait ! Puisqu’après avoir passé une finale entière à penser que j’allais finir 5 ou 6, je fais cette dernière dalle et remonte en haut du classement ! Incroyable ! Même si ça n’était pas la finale dont je rêvais, je suis fière de moi d’être restée focus jusqu’au bout sans rien lâcher ! Pour ce qui est du stress du dernier essai, je ne l’ai pas eu puisque je n’avais aucune idée du classement, j’ai préféré ne pas le regarder pendant la compet.  

Quelle est la prochaine étape pour toi, la prochaine compétition ?  

Hier, je vous aurais répondu que j’avais un peu de repos et que je reprendrais avec une coupe de France ! Mais entre-temps, on m’a appris ma sélection pour la Coupe du monde senior à Séoul ! Alors voilà ma prochaine compétition, ça sera pour moi la première compétition senior internationale, et je compte en profiter pour prendre un maximum d’expérience.

Nous aurons donc le plaisir de retrouver Zélia à Séoul (COR) pour une étape de coupe du monde de bloc du 1er au 3 octobre 2021 !