Se licencier Pratiquer

La FFME soutient Guides Sans Frontières

 

@Guide Sans Frontières

Organisation souhaitant devenir référence pour son expertise en montagne et plus généralement sur les territoires naturels dangereux, isolés et difficiles d’accès, Guides sans frontières (GSF) devient officiellement partenaire de la FFME.

GSF est une organisation de solidarité fondée par un groupe d’amis en 2016 à Paris dans l’optique de combler un vide dans le secteur de l’humanitaire, ce dernier étant composé d’un côté des ONG généralistes et de l’autre, de multiples petites associations sans moyens d’ampleur. Rassemblant principalement des professionnels de la montagne et des spécialistes de l’urgence ou de l’aide au développement, GSF développe son réseau mondialement afin d’avoir un impact durable et d’envergure dans ces milieux reculés. Elle a pour objet de contribuer directement à l’amélioration de la situation économique et sociale et concentre ses actions de solidarité dans des pays nécessiteux aux quatre coins du monde en incarnant « l’esprit de cordée », un sens affirmé de la solidarité.

Grâce aux fonds récoltés auprès de différentes structures (entreprises, institutions, grands mécènes) des solutions sont mise en place en fonction des problématiques régionales (missions d’urgence à la suite d’une catastrophe naturelle ou des missions à plus long terme comme la construction d’infrastructure, le transfert de compétences, la stratégie de développement de l’éco-tourisme pour valoriser le patrimoine…). En 2022, au moins deux projets seront financés par GSF : la poursuite d’une action globale de reconstruction, d’équipement et d’éducation dans des villages népalais détruits par le tremblement de terre de 2015 (en appui de l’association Hamro Ghar, fondée par le guide de haute montagne Patrick Anuliero et sa fille) et une mission de formation de guides-secouristes locaux en spéléologie et canyon au Belize, en Amérique Centrale.

La passion de la montagne, des pratiques qui y sont exercées ou encore l’importance de conserver le savoir des peuples locaux sont autant de points communs qui ont poussé GSF et la FFME à devenir partenaire.

« Il est à la fois naturel et nécessaire que des institutions de la montagne accompagnent le développement de GSF, et je suis personnellement ravi que la FFME soit la première à s’inscrire dans cette démarche de solidarité. Pour GSF, toute jeune organisation, c’est le moyen de se faire connaître des quelque 100 000 licenciés et des clubs de la fédération, et si possible de les impliquer dans nos actions. C’est aussi le moyen, j’espère, d’intéresser des partenaires de la FFME à relayer et soutenir eux aussi notre démarche » déclare Yannick Vallencant, président du SIM et vice-président en charge du développement.

« Avec la mise en place du partenariat avec Guides sans Frontières, la FFME se positionne comme une fédération qui œuvre dans le domaine de la solidarité internationale. Par les actions qu’elle développe, GSF permet aux professionnels, ONG et associations françaises de mettre leurs compétences au service des peuples et pays de montagne. Nous sommes fiers de contribuer à mieux les faire connaître et à les accompagner dans leur développement » explique Alain Carrière, président de la FFME.

Guide Sans Frontières vous informe qu’il est possible de faire des dons défiscalisés en ligne. 

Contact