Se licencier Pratiquer

L’escalade confirmé par le CIO pour les JO de Paris 2024

Ce lundi, le comité exécutif du CIO a confirmé que l’escalade sera bien au programme des Jeux olympiques de Paris en 2024. Cette décision fait suite à l’annonce en 2019 de la proposition d’ajout de l’escalade au programme des JO de Paris 2024 par son comité d’organisation.

« Le programme sport, enrichi par de nouvelles disciplines, est le reflet de l’identité des Jeux de Paris 2024 pour amener l’expérience sport des Jeux plus loin en proposant de nouveaux sports tournés vers la jeunesse, spectaculaires et urbains qui tissent des liens avec la culture et qui invitent à l’engagement, accessibles, inclusifs, praticables hors des stades traditionnels et faisant appel à la créativité », explique l’organisation de Paris 2024.

Après une première apparition à Tokyo cet été, les grimpeurs retrouveront les murs olympiques à Paris en 2024 avec, cette fois, deux épreuves : la vitesse d’un côté et un combiné bloc et difficulté de l’autre.

« Paris se placera dans la continuité de Tokyo, avec une évolution positive de la représentation de notre sport aux Jeux olympiques : d’une épreuve (combiné vitesse/bloc/difficulté) en 2021, nous passerons à deux disciplines en 2024. Le nombre de grimpeurs doublera, l’exposition de l’escalade auprès du grand public également », réagit Pierre You, président de la FFME.

« Nous nous réjouissons de la confirmation définitive de l’intégration de l’escalade au programme sport de Paris 2024 ; c’est une nouvelle étape de franchie », déclare de son côté l’organisation de Paris 2024. « L’escalade va bénéficier d’un site exceptionnel en plein cœur de la Seine-Saint-Denis qui laissera un héritage concret aux habitants du 93 avec la possibilité de développer la pratique sportive de ce sport en plein essor. »

« La question de l’héritage de l’infrastructure olympique est au cœur de nos préoccupations : il est primordial pour nous que le mur olympique puisse bénéficier de façon pérenne au territoire qui accueillera les épreuves olympiques. Malgré nos efforts, notre pays manque toujours d’infrastructures de haut niveau : nous nous réjouissons d’avoir sur le sol français un nouveau mur capable d’accueillir les plus grands événements internationaux », complète Pierre You.

Cette intégration définitive de l’escalade va permettre aux athlètes du monde entier de disposer de près de quatre années pour préparer dans les meilleures conditions leurs épreuves en 2024 ! « Cela ouvre d’énormes perspectives pour nos jeunes compétiteurs. Quelle plus grande motivation que d’envisager la possibilité de participer au plus grand événement sportif mondial chez eux ? », conclut Pierre You.