Se licencier Pratiquer

Oriane Bertone en argent à Meiringen

Pour sa première participation à une étape de Coupe du monde, la jeune Oriane Bertone (7 à l’ouest), 16 ans, a pris la médaille d’argent à l’issue de la finale du bloc, ce samedi. Une étape remportée par les indétrônables Janja Garnbret et Adam Ondra.

C’est une entrée fracassante que vient de réaliser la jeune et prometteuse athlète française Oriane Bertone sur le circuit international senior. Après avoir dominé la scène internationale durant ses années chez les jeunes (double championne du monde 2019, entre autres), la jeune Réunionnaise entame cette année sa première saison sur le circuit principal. Avec une sacrée première performance à la clé : seule athlète tricolore à avoir réussi à intégrer les finales, Oriane Bertone a bousculé les meilleures grimpeuses du monde. Seule Janja Garnbret (en or), intouchable une nouvelle fois avec un parcours (presque) parfait tout au long de la compétition, n’a pas été ébranlée par l’arrivée de la Française sur les tapis de coupe du monde : Oriane Bertone prend la médaille d’argent forte de 2 blocs et 4 zones réalisés en 8 et 10 essais.

 » La performance d Oriane est tout à fait remarquable et notamment sur sa constance lors des trois tours de compétitions . Elle a su trouver les ressources pour exprimer son meilleur potentiel dans la variété des style et face à la densité de ses concurrentes « , réagit Laurent Laguarrigue, entraineur national.

La 2e Française au classement de cette première étape, Julia Chanourdie (Albanais Vertical), prend la 18e place.

Les résultats des femmes.

Chez les hommes, c’est l’incontournable Adam Ondra qui domine la finale devant trois grimpeurs japonais (Yoshiyuki Ogata 2e, Tomaoki Takata 3e). Côté tricolore, Manu Cornu (Team Block’Out) a réalisé le meilleur parcours en prenant la 11e place, juste devant le jeune Mejdi Schalk (Chambéry Escalade), 12e pour sa première participation à une coupe du monde.

 » La performance d’Oriane est inspirante pour l’ensemble du groupe élargi qui est en reconstruction depuis quelques mois dans le contexte délicat que l’on connaît. La stabilité des résultats, particulièrement en compétition de bloc, nécessite à la fois de l’expérience et de remettre au quotidien l’ouvrage sur le métier. Le travail est en cours et les entraîneurs personnels et ceux des équipes nationales s’y emploient dans un cadre en cours d’évolution qui devrait être précisé dans les prochaines semaines « ,  conclut l’entraineur national.

Tous les résultats des hommes.

Photo : Jan Virt