Se licencier Pratiquer

Poursuite des sorties montagne pour le club ARDESCA (07)

Après une première sortie de randonnée alpine dans le Vercors, le club Ardesca (Aubenas – 07) poursuit son objectif de découverte de la haute montagne, grâce au soutien de la FFME dans le cadre du projet de développement des multi-activités. Au mois de juin, des adhérents motivés du club sont partis pour deux week-ends d’initiation à l’alpinisme dans le massif du Mont-Blanc encadrés par David Vigouroux, guide de haute-montagne.

L’objectif du premier week-end était l’ascension du mont Tondu au-dessus des Contamines Montjoie. Après un départ très matinal d’Aubenas, samedi, et une courte montée au refuge de Tré la Tête, l’après-midi fut consacrée à l’apprentissage de quelques nouvelles techniques : école de neige, cramponnage, encordement sur glacier, mouflage, etc.

Le lendemain matin, encore un peu endormi, les stagiaires mettaient en application ce qu’ils avaient appris la veille, en confectionnant notamment des anneaux de buste pour s’encorder sur le glacier. Il n’y eu malheureusement aucun regel durant la nuit et l’équipe s’enfonçait profondément dans la neige, encore bien présente en ce début de saison. Les efforts furent soutenus, et le sommet, bien mérité. La météo était au grand beau et la vue sur le Mont-Blanc grandiose.

L’objectif du deuxième week-end était le dôme des Glaciers par l’arête des Lanchettes. Située géographiquement dans le Massif-Blanc, la vallée des Glaciers est cependant plus proche de la Tarentaise.

Perché sur un rognon rocheux, le refuge Robert Blanc fut atteint en 2 heures après avoir remonté cette vallée sauvage et isolée. « La météo s’annonçait venteuse et orageuse pour le lendemain, raconte Olivier Henger, membre du club. Le guide nous a donc prévenu qu’il ne faudrait pas traîner ! »

Le réveil a donc sonné à 3h30 et le départ fut rapide en direction de l’arête des Lanchettes. Les stagiaires furent les seuls dans ce secteur du massif ce jour-là.  Tantôt neigeuse tantôt rocheuse, cette course était idéale pour apprendre l’assurage en mouvement et adapter son encordement en fonction du terrain.

Le sommet atteint, le groupe a rapidement entamé la descente. Le froid et le vent violent n’incitaient pas à une pause prolongée. Le retour s’est donc fait en dévalant le glacier des Glaciers où les stagiaires ont adapté encore une fois leur encordement pour franchir les crevasses encore un peu recouvertes en ce début de saison.

« Rentrés en Ardèche, bien loin de ces magnifiques montagnes, nous ne sommes pas près d’oublier ces moments forts de partage et d’amitié dans ces lieux magiques où l’aventure est encore possible, confie Olivier Henger. Il est à souhaiter que ces sorties de découverte de la haute-montagne en amèneront d’autres dans les mois et années à venir. D’ailleurs, grâce au soutien de la FFME, des adhérents pourront se former dès l’année prochaine dans le but de pérenniser ces activités montagne au sein du club. Et merci à tous les participants pour leur bonne humeur et leur enthousiasme pour ces nouveaux projets. Je laisse le mot de la fin à Walter Bonatti qui remerciait ainsi ses montagnes : « A mes montagnes, reconnaissant, infiniment, pour le bien-être intérieur que ma jeunesse a retiré de leur sévère école ».

Crédit photo : Olivier Henger