Se licencier Pratiquer

Romain en argent, Arc en bronze de la Coupe d'Europe de difficulté à Laval

Première Coupe d’Europe dans le nouvel « Espace Mayenne » à Laval et deux médailles pour le clan tricolore. Salomé Romain (Briançon escalade) prend l’argent tout juste devant Nolwenn Arc (Vertical’Art Nantes) qui décroche le bronze. Chez les hommes, Thomas Ballet (Climb Up Lyon Gerland), meilleur Français, se classe 5e.

Les mayennais ont fait le déplacement, la salle est comble, le show son et lumière débute et l’impatience commence à se faire sentir. Il est 20h, les finales de la Coupe d’Europe de difficulté peuvent débuter. Place aux femmes.

Avec quatre Françaises sur huit finalistes, les chances de médailles étaient grandes. Et les pronostics vont se vérifier, malgré un scénario quelque peu imprévu… Sept finalistes butent en effet sur le même mouv. Pour toutes ces femmes, le classement se fera donc sur le classement des demi-finales ou sur les qualifications. Salomé Romain prend l’argent et devance Nolwenn Arc. Seule la Néerlandaise Lynn van der Meer parviendra à monter plus haut dans la voie et décroche l’or. 

Manon Hily (7 à l’ouest) et Camille Pouget (Tournefeuille altitude grimpe) prennent les 5e et 7e places.

« Toutes les filles sont tombées sur le même pas ! Cétait un mouvement extreme pour lequel il fallait que tout soit bien en place, le timing, la poussée, la position du corps à l’arrivée et en un « one shot » c’est très difficile. C’est un petit peu fustrant, autant pour nous que pour les grimpeuses car elles ont le sentiment de ne pas avoir donné tout ce qu’elles avaient dans les bras. C’est le jeu. Mais avec deux médailles pour les Françaises à la fin, le sourire est bien sûr au rendez-vous, c’est super ! » confie Cécile Avezou, entraineur de l’équipe de France.

Les gradins frémissent, le public veut en voir plus. La finale des hommes va offrir son lot d’émotions. Dès le début, la voie est extrêmement physique, certains grimpeurs sont étouffés dans la partie médiane. C’est dans cette première partie de voie que Diego Fourbet (Fournel Argentière club escalade), premier Français à s’élancer et qui terminera 8e de cette finale, va se faire piéger. « Diego se fait avoir sur le jeté, au début de la partie très intense. Il n’a pas très bien géré la trajectoire et l’endroit où il fallait poser les deux mains ce qui fait qu’il n’a pas pu tenir. Il tombe prématurément et c’est dommage car il en avait encore dans les bras, il pouvait encore avancer. » confie Cécile Avezou. Thomas Ballet (Climb Up Lyon Gerland) parvient quant à lui à se sortir de ces difficultés. « Thomas a réussi à passer toute cette section avec de gros mouv physiques qui engageaient tout le corps. Il fallait vraiment être présent physiquement et mentalement pour passer cette section là. Et il l’a été. Malheureusement il tombe à la sortie du devers, sur un mouvement de nouveau très intense, pour aller chercher une réglette. Il prend une belle 5e place« .

Les Belges Nicolas Collin et Ties Vancraeynest se parent d’or et de bronze. Maximillian Milne (GBR) complète le podium. 

Résultats femmes

Résultats hommes