Se licencier Pratiquer

Coupe du monde handi-escalade à Los Angeles : les infos clefs !

Après ses victoires sur les Coupe du monde handi-escalade à Innsbruck (AUT) et Briançon et son titre de championne du monde à Moscou (RUS), Solenne Piret  décroche de nouveau l’or à Los Angeles (USA). Quatre compétitions internationales et quatre victoires pour la grimepuse du 8 assure !

En devançant l’Italienne Lucia Capovilla et l’Américaine Maureen Beck, Solenne Piret décroche sa troisième médaille d’or de la saison de coupe du monde, en autant d’étape. Une saison parfaite pour la grimpeuse française.

« Solenne a très bien grimpée sur ces deux jours de compétition, nous sommes très contents pour elle. Je pense qu’elle est également contente d’elle même et il y a de quoi ! » confie Sylvain Chapelle, entraîneur de l’équipe de France.

« La première voie de qualification était une voie longue, 17 ou 18 mètres de haut, très physique sur le début, plus continue sur les deux derniers tiers. Solenne a su bien s’organiser dans la voie pour y prendre la première place. La seconde voie, plus courte et avec très peu de devers, avait un profil totalement différent. Solenne termine deuxième de cette deuxième voie de qualif et cela lui permet de terminer 1ere ex aequo de cette première journée de grimpe. Le lendemain, en finale, dans une voie de nouveau très physique, très raide et avec un très gros devers (7 ou 8 mètres d’avancée), Solenne a réalisé une excellente grimpe ! Elle a su se réadapter face aux soucis que pouvait poser la voie et trouver rapidement des solutions pour ne pas perdre trop d’énergie. Elle tombe sur la prise finale et devance assez largement ses concurrentes. Une très bonne grimpe !«