Se licencier Pratiquer

Vigilance canyon Alpes Maritimes  

Photos ©Christophe Frigeri et Guillaume Ciais

Les Alpes-Maritimes ont été touchée le 02 octobre 2020 par la tempête Alex dont les conséquences sont connues de tous : bilans humain, infrastructures et économique lourds laissant les vallées sinistrées pour plusieurs années. 

©FF randonnée pédestre

Les canyons du département sont réputés pour leur esthétisme, leur variété et recèlent plusieurs descentes d’intérêt national et international. Malheureusement des itinéraires ont été aussi lourdement touchés. 

Dans la totalité du département des crues ont eu lieu. Certaines vallées sont moins impactées mais des ancrages et des chemins ont pu être dégradés, la topographie a pu être changée. La pratique doit donc bénéficier d’une vigilance accrue dans les zones non déclarées en catastrophe naturelle et le matériel d’équipement doit faire partie intégrante de l’équipement du pratiquant

Plus spécifiquement dans les vallées de la Roya et de la Vésubie ainsi que dans les basses vallées du Var et de la Tinée, les précipitations ont déstabilisés les sols et créé de nombreux glissements de terrain d’ampleur. 

Au-delà des phénomènes de crues, ce sont de véritables bouleversements géomorphologiques qui se sont produits.

La conséquence immédiate a été le transport de sédiments de toutes tailles emportant les chemins et ouvrages, rabotant la roche, créant des embâcles et comblant les bassins. La physionomie des parcours se trouve clairement changé : les sauts ont disparus, de même que des cascades de faible hauteur. De nouvelles cascades anciennement sous des gravats sont apparues, les amarrages ont été détruits en de nombreux endroits, les sédiments ne sont pas stabilisés en fond de cours d’eau comme les pentes dominant les encaissements. 

Sont impactées les communes de montagne suivantes : Ascros, Bairols, Belvédère, Bollène-Vésubie, Bonson, Breil sur Roya, La Brigue, Le Broc, Clans, Cuébris, Duranus, Fontan, Gilette, Ilonse, Isola, Lantosque, Levens, Malaussène, Marie, Massoins, Pierrefeu, Revest les roches, Rimplas, Roquebillière, Roquesteron, La Roquette sur Var, Roubion, Roure, Saint Blaise, Saint Dalmas le Selvage, Saint Etienne de Tinée, Saint Martin du Var, Saint Martin Vésubie, Saint Sauveur sur Tinée, Saorge, Sospel, Tende, Toudon, La tour sur Tinée, Tourette du Chateau, Tournefort, Utelle, Valdeblore, Venanson, Villars sur Var, la pratique du canyon est interdite par arrêté préfectoral du 09/10/2020 et restera déconseillée pendant plusieurs semaines après la levée de l’arrêté. Il conviendra de considérer les descentes de canyons dans les zones fortement impactées comme des parcours de première avec le matériel adéquat et par des équipes expérimentées. 

La prudence sera vraiment importante pour ne pas surcharger des unités de secours éprouvées par le cataclysme.

Tous les canyons du 06 doivent être considérés en Terrain d’aventure non équipé. Il convient de s’abstenir avant le résultat de l’état des lieux qui va être mené très rapidement par le CT FFME 06, avec le concours des services de secours du département des Alpes-Maritimes , des professionnels Guides ou DE canyons , ainsi que des licencies FFME pratiquant de niveau expert.

Comité territorial FFME 06