Se licencier Pratiquer

Axelle Gachet-Mollaret surclasse la course verticale

A Ponte di Legno, Axelle Gachet-Mollaret (Club multisports Areches Beaufort) a remporté, ce dimanche, la première course verticale de la saison de Coupe du monde. Chez les hommes, Thibault Anselmet (Maurienne ski-alpinisme) a confirmé sa belle prestation de la veille sur le sprint en prenant la 5e place d’une course très relevée.

« Axelle a réussi le pari d’une maternité entre deux saisons et retrouve la victoire dès la première course verticale de la saison », introduit Thierry Galindo, entraîneur de l’équipe de France de ski-alpinisme. C’est peu de dire que la jeune femme a réussi son pari. Première mondiale sur les courses verticales ce dernières années, Axelle Gachet-Mollaret savait que revenir au plus haut niveau après avoir donné naissance à son premier enfant cet été ne serait pas chose facile. Mais avec un peu d’organisation (elle partage sa vie avec Xavier Gachet lui aussi skieur-alpiniste de haut niveau, ndlr) et beaucoup de travail, là voilà déjà à nouveau au plus haut niveau mondial.

La jeune femme remporte cette première étape, 15 secondes devant l’orienteuse et traileuse Tove Alexandersson (Suède) et 44 secondes devant Victoria Kreuzer (Suisse). Deuxième française, Laura Deplanche (Maurienne ski-alpinisme) prend la 10e place.

Chez les hommes, à l’issue d’une course dominée par un quatuor italien emmené par Federico Nicolini, Thibault Anselmet a confirmé sa belle forme de ce début de saison en prenant la 5e place d’une course très relevée. Deuxième Français, Gedeon Pochat (Licence hors club) prend la 9e place.

Chez les jeunes, Marie Pollet-Villard (Club des sports La Clusaz) s’adjuge une nouvelle médaille chez les U23 après l’argent du sprint, samedi.

« Très content de cette première sortie internationale. Les athlètes ont montré de belles choses et sont, pour la plupart, au niveau attendu. Thibault a été impérial sur le sprint et très solide sur la course verticale (5e, sa meilleure performance). L’ensemble du groupe est solide et il va falloir encore travailler pour confirmer ces beaux résultats, la saison ne fait que commencer. Rendez-vous à Verbier fin janvier », conclut Thierry Galindo.

 

Le compte-rendu de l’épreuve du sprint