Se licencier Pratiquer

Un podium de plus pour l'équipe de France, le bronze pour Manu Cornu

À l’issu d’une finale haletante, Manu Cornu (Team Block’out) remporte la médaille de bronze de l’épreuve de bloc des Championnats du monde de Moscou. Un métal qu’il connaît bien puisqu’il l’avait déjà glané à Paris en 2016. Après une demi-finale réussie, où il avait pris la deuxième place, le seul représentant tricolore de cette finale, est arrivé plein de confiance au pied des différents blocs proposés en ce dimanche après-midi. Si le premier lui a posé quelques soucis, il a vite relevé la tête en réalisant un top sur le second parcours présenté. Laurent Lagarrigue, entraineur de l’équipe de France de bloc : « Le premier bloc était très dur. Seul le Japonais a réussi. Sur le deuxième bloc, Manu est arrivé au top de sa forme et ça l’a fait, à vue. Sur la dalle du troisième bloc, sur laquelle il avait les qualités nécessaires, il tombe au sommet. C’était une petite déception. Rien n’était alors joué pour la médaille, elle paraissait même s’éloigner à ce moment-là.

Au coude à coude avec Aleksey Rubtsov (CFR) et Tomoa Narasaki (JPN) pour la médaille jusqu’au dernier moment, le Français atteint le sommet du dernier bloc dès le premier essai (2t3z 2 3) malgré un « gros gros stress » comme le confie son coach. « Il a fait preuve d’un mental de champion« , ajoute ce dernier. Un large sourire   s’affiche alors sur le visage de Manu Cornu. La médaille est sienne. Ne reste plus que la couleur du métal à définir.

Évidemment le Japonais Tomoa Narasaki, vainqueur des qualifications, n’avait pas dit son dernier mot. En sortant trois tops d’affilés, il s’est logiquement emparé de la médaille d’argent (3t3z 6 6) alors que son compatriote Kokoro Fujii a littéralement dominé la compétition (4t4z 6 6), en réalisant tous les blocs avec une aisance déconcertante.

Ne reste plus qu’à saluer (et célébrer) le beau parcours de Manu Cornu et cette médaille supplémentaire pour le clan tricolore ! Laurent Lagarrigue fait le bilan : « C’est une grosse satisfaction pour Manu, dont il faut saluer le travail réalisé, notamment avec Nicolas Januel, mon adjoint mais aussi avec l’ensemble de l’équipe. Cette médaille amène une belle dynamique au groupe. C’est une belle étape sur le chemin qu’il reste à parcourir. Maintenant direction Séoul !« . Et Nicolas Januel de conclure « Manu a travaillé dur pour ça. Nous avons travaillé dur pour ça. Ce n’est pas un titre mais cela reste une très grande performance. Quand vous êtes un jeune entraîneur, vous n’imaginez pas à quel point c’est dur d’obtenir une médaille aux Championnats du monde et de vivre ce genre de moment. Je pense que c’est l’un des moments les plus émouvants et les plus heureux de ma carrière d’entraîneur. Un très grand bravo à Manu ! »

Pour en savoir plus sur les résultats de l’équipe de France pendant le championnat du monde de Moscou  : 

Tous les résultats ici !