actualités

nos partenaires

boutique

restez connectés

ffme imag

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Présentation

canyonisme rappelLe canyonisme est un sport de nature qui se pratique dans un  environnement spécifique.

 Il consiste à descendre un thalweg pouvant se présenter sous forme de torrents, ruisseaux, rivières, gorges (plus ou moins étroits, profonds);  avec ou sans présence permanente d’eau et pouvant présenter des cascades, des vasques, des biefs et des parties sub-verticales.

Il exige une progression et des franchissements pouvant faire appel indifféremment à la marche en terrain varié, la nage en eaux calmes ou vives, les sauts, les glissades, la désescalade, la descente en rappel et autres techniques d’évolution sur corde.

Cette discipline impose de posséder un matériel adapté, par exemples : vêtements isothermes, descendeur, cordes, harnais, casque de protection (cf. normes de sécurité) et la maîtrise de techniques spécifiques liées à la variabilité du milieu naturel

Le succès de l'activité auprès du grand public est surement lié à son caractère ludique et à son apparente facilité d'accès...

Le Canyonisme

L'activité s'inscrit dans la tribu des sports à sensations... La règle du jeu en canyonisme est simple. Parcourir, le plus souvent de l'amont vers l'aval, des sites dénommés canyons, clues, cascades, défilés, rious, gorges, vallons, rivières, ruisseaux ou combes, en alternant marche, nage, escalade, descente en rappel, sauts et glissades.

équipement pra reboulLa pratique du canyonisme est cependant exigeante en technique et en équipement. Le milieu dans lequel le sportif évolue s'apparente à un réel "terrain d'aventure en montagne". Comme pour la totalité des sports de montagne, la maîtrise et l'utilisation d'un matériel spécifique et des techniques de progressions adéquates sont un facteur important de sécurité.

Cette activité, si elle reste certes accessible à tous, ne doit pas faire oublier qu'elle fait évoluer ses pratiquants dans un environnement de montagne où certaines consignes de sécurité ne doivent en aucun cas, être négligées.

Un peu d'histoire

Les premiers explorateurs de canyon apparurent à la fin du XIXème siècle. Au départ, ces aventuriers n'étaient autres que des chasseurs et des pêcheurs téméraires. Pour eux, arpenter ces gorges ne représentait qu'un moyen différent de se rendre vers leur proie.

cascadeArmand Jamet fut le précurseur des expéditions de canyon, il descendit en 1893 le canyon de l'Artuby au Verdon. On n'ose imaginer le matériel utilisé à cette époque !

L'exploration des canyons il y a plus d'un siècle, n'étaient en effet, pas une mince affaire. Le matériel précaire, l'histoire et la mythologie n'ont rien fait pour arranger les choses... Les grottes et les rivières souterraines véhiculaient une peur et une appréhension de ces lieux secrets et mystiques. Rares furent les explorateurs qui eurent le courage de s'aventurer dans les méandres des rivières. Inutile de parler de baudriers, de descendeurs, de bloqueurs ou d'autres équipements indispensables aujourd'hui pour la pratique du canyonisme. L'équipement se résumait donc à une corde fruste et à une planche de bois. De leur assemblage était née une balançoire rudimentaire, permettant aux aventuriers une incursion dans le monde des canyons.

Si aujourd'hui le profil du canyon conditionne le mode de progression, il n'en était pas de même il y a encore quelques années. La conquête des canyons fut réalisée avec les moyens du bord... De lourdes échelles de spéléologie, des barques de bois, des bateaux et plus tard des canoës... Alors, chapeau bas pour nos ancêtres.