actualités

nos partenaires

boutique

restez connectés

ffme imag

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Direct Info - Février 2017 - Un mois en or pour Laetitia ROUX !

Direct Infos - 09/02/17 à 11:47

La leader de l’équipe de France de ski-alpinisme a brillé au mois de janvier ! Jugez plutôt : trois départs en Coupe du monde et trois victoires à la clé. L’individuel de Font Blanca (AND) et les deux courses de Cambre d’Aze (individuel et sprint). Le plus beau dans tout ça ? Elle n’est pas la seule Française à avoir brillé ce début d’année…

Direct Info - Février 2017 - Un mois en or pour Laetitia ROUX !
© FFME
Etape 1 - La course individuelle de Font Blanca. Laetitia ROUX, Axelle MOLLARET et Emelie FORSBERG (SWE) ont pris les devants dès le début de cette première course de la saison. « C’est dans les descentes que Laetitia a fait la différence », raconte Patrick RASSAT, l’entraîneur de l’équipe de France. Un écart qu’elle creusera ensuite, jusqu’à compter 2 minutes 30 d’avance sur Axelle MOLLARET. Laetitia ROUX ne sera jamais reprise et termine en or. Axelle MOLLARET s’adjuge l’argent. Ça commence bien pour les Françaises. 
 
Et les hommes ne sont pas en reste : Xavier GACHET a lui aussi réussi à monter sur le premier podium international de l’année, en bronze. 
 
Etape 2 – La vertical race de Font Blanca. Pas de médaille chez les hommes, mais une Axelle MOLLARET en grande forme chez les femmes ! L’Arêchoise fait tourner le moteur et signe le 2e temps de la manche, juste derrière la Suédoise FORSBERG.
 
Chez les hommes, le meilleur temps français est à porter au crédit de Xavier GACHET (7e).
 
Etape 3 – L’individuel de Cambre d’Aze. Injouable. Laetitia ROUX a fait toute le tracé en tête. Ou presque. Dès les premières centaines de mètres de dénivelé, la reine du bal a imposé son rythme aux festivités. La Française remporte cette 2e course individuelle de la saison avec près de 2min15 d’avance sur Axelle MOLLARET. 
Car derrière l’Arêchoise bataillait avec Emelie FORSBERG (SWE) et Maud MATHIS (SUI). Axelle finit par creuser l’écart sur ses poursuivantes, pour compter près d’une minute d’avance sur la Suisse MATHIS à l’arrivée. « Axelle a vraiment passé un cap cette saison. C’est indéniable », concluait Patrick RASSAT, l’entraîneur français.
 
Chez les hommes, William BON MARDION signe la meilleure performance tricolore et se classe 3e. 
 
Etape 4 – Le sprint de Cambre d’Aze. Chez les femmes, Laetitia ROUX a appliqué sa méthode et en a récoltée les fruits : la Française prend un départ prudent en finale, mais finit par sortir en tête du dernier virage et s’impose sur l’Espagnole Claudia GALICIA COTRINA. Elle n’a pas été la seule Française dans le dernier tour féminin ! La jeune espoir Adèle MILLOZ termine 6e au scratch (2e dans sa catégorie) : après son titre de vice-championne de France senior de la discipline cette année, la jeune Française a démontré qu’elle avait maintenant les capacités de se battre avec les meilleures. 
 
Chez les hommes, c’est Didier BLANC qui propose la meilleure partition : 4e temps de la finale, à quelques mètres de la médaille de bronze !
 
Equipe de France de ski-alpinisme