actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Direct Info - Novembre 2017 - Équipes de France d'escalade

Direct Infos - 25/10/17 à 11:51

Toute l'actualité des équipes de France d'escalade durant le mois d'octobre.

Direct Info - Novembre 2017 - Équipes de France d'escalade
© FFME

Julia Chanourdie prend sa première médaille en Coupe du monde !

Cinq finales en six étapes. Une 6e place, une 5e place et deux 4e places... Julia Chanourdie tournait autour des podiums de Coupe du monde de difficulté cette saison. Sans parvenir pour autant à défaire les solides têtes d'affiche du circuit féminin, Janja Garnbret (SLO), Anak Verhoeven (BEL), Kim Jain (KOR) et Jessica Pilz (AUT).

" Julia a passé un cap cette saison. Elle a pris conscience qu'elle pouvait grimper au niveau des meilleures mondiales, sa régularité dans les finales de Coupe du monde cette saison en témoigne (quatre finales sur cinq étapes). Si elle termine encore une fois au pied du podium ce week-end, nul doute que la médaille n'est pas loin. Ca va payer... ", assurait Cécile Avezou, à l'issue de l'étape écossaise de la Coupe du monde, le 24 septembre dernier.

L'entraîneur nationale de la difficulté ne pensait pas si bien dire : après 36 mouvements sur le mur chinois ce dimanche, Julia Chanourdie est finalement parvenue assez haut dans une voie de finale pour monter sur son premier podium en Coupe du monde ! 

Cela faisait quelques compétitions que je tournais autour du podium, que je sentais qu'il était proche. Sur cette étape, j'ai décidé de ne pas penser au résultat. Mais plutôt d'essayer de retrouver l'état d'esprit qui était le mien durant les World Games en Pologne cette année, où j'avais réalisé mon premier podium international seniors. A Wujiang, je ne me suis pourtant pas sentie aussi confiante qu'en Pologne. Mais je me suis battue dans cette voie de finale et je suis allée de l'avant ", explique la championne française.
 
Et Julia Chanourdie de poursuivre : " ce podium représente beaucoup pour moi : cela faisait longtemps que j'avais le niveau pour y figurer. Mais en réalité, je ne m'autorisais pas à y aller. Comme si dans ma tête, je n'étais pas encore prête. Comme si ce n'était pas encore ma place. Ce podium est l'image de ma progression. J'avance par étape depuis mes débuts en compétition, comme si j'avais besoin d'asseoir mon niveau sur une base bien solide avant de passer au stade suivant. Je suis persévérante et ça paye, c'est une belle récompense de toute l'implication que je mets dans l'escalade chaque jour. Ce soir, j'ai le sourire, et je savoure."

De son côté, Janja Garnbret (SLO) sort la voie de finale et remporte sa 5e étape de la Coupe du monde 2017... en six rendez-vous cette saison ! Derrière, Kim Jain (KOR) prend l'argent, à deux doigts d'être la première à agripper le bac final ce soir !

Tous les résultats.

Romain Desgranges, 5e de la finale masculine

Satané 30e mouvement ! Ce volume jaune aura fait chuter quatre finalistes ! Une préhension capricieuse, un ballant dur à contrôler et au bout de la section, la chute, pour les grimpeurs des rangs 3 à 6 de la finale de la Coupe du monde de Wujiang. Le Français Romain Desgranges a fait partie de ces malheureux du 30e mouvement. Et compte-tenu de sa 4e place en demi-finale, il devra, cette fois, se contenter de la 5e place au tableau des résultats. 

En or ce dimanche, son premier challenger pour le titre de fin de saison ! Stefano Ghisolfi (ITA) est parvenu tout en haut de la voie, pour aller chercher la victoire sur le mur chinois. Une bonne opération pour l'Italien, qui marque des points qui pourraient être déterminants pour le podium final. Mais avec plus de 100 points d'avance, Romain Desgranges reste le solide leader de la Coupe du monde 2017. Il reste au Français deux étapes pour assurer ce titre - si cher à son coeur - qui lui tend les bras !

C'était une finale assez déroutante à grimper, pas très dure physiquement, mais inconfortable. C'est un style de voie où les ouvreurs misent plus sur les erreurs des grimpeurs que sur leur niveau de performance pour faire la différence. En ce qui me concerne, je fais une erreur au 30e mouvement : la prise me glisse de la main et je ne parviens pas à me rattraper. Je ressens beaucoup de frustration de pas avoir pu m'exprimer pleinement. Mais c'est le jeu. Je marque quelques points précieux pour la course au titre. Stefano Ghisolfi réduit néanmoins l'écart : il faudra se battre jusqu'au bout pour aller chercher cette victoire au classement général ", réagissait le champion français.

Tous les résultats.

Anouck Jaubert en argent !

Ces deux-là se répondent coup pour coup depuis plusieurs saisons ! Anouck Jaubert et la Russe Iuliia Kaplina seront encore au coude à coude sur la dernière étape chinoise de la Coupe du monde de vitesse, la semaine prochaine à Xiamen !

A Wujiang, en finale, la Russe est parvenue à prendre le meilleur sur la Française. Dans un dernier duel très serré, et longtemps dominé par Anouck Jaubert, Iuliia Kaplina réalise une dernière section proche de la perfection et remporte cette avant-dernière étape de la saison. Par conséquent, tout reste encore à faire pour aller occuper la plus haute marche du podium final. Et tout se jouera à Xiamen, le week-end prochain !

" Il est compliqué de se positionner pour savoir qui est la mieux placée pour prendre le titre. Cette saison, le calcul du classement général exclut la moins bonne étape pour chacune des compétitrices. Il faudra donc attendre la dernière minute de la dernière étape pour savoir qui remporte la Coupe du monde 2017 ", explique l'entraîneur national, Sylvain Chapelle. 

Chez les hommes, le Russe Aleksander Shikov remporte l'étape de Wujiang !

Anouck Jaubert nous raconte sa compétition

Hier lors des entraînements et des qualifications, j'ai vécu des runs un peu difficiles : le mur chinois n'a pas beaucoup d'adhérence, il a fallu que je m'adapte. J'étais cinquième au moment d'attaquer les phases finales, ce qui signifiait que j'allais avoir des duels difficiles assez tôt dans le déroulement des tours de compétition !
 
J'ai essayé d'être à fond dès le duel des 1/8e de finale, qui s'est finalement très bien passé. J'étais bien physiquement pour affronter la solide Russe Anna Tsyganova. Notre duel de 1/4 de finale a été serré tout le long, et ce, jusqu'au buzzer que l'on tape ex-aequo !
 
Dans le re-run, quelques minutes plus tard, nous faisons toutes les deux des erreurs, mais j'arrive tout de même à prendre le dessus ! Quel soulagement ! En demi-finale, je fais une belle prestation contre l'Indonésienne Aries Susanti Rahayu, et je passe sans encombre.
 
Me voilà donc opposée à Iuliia Kaplina en finale, ma principale rivale depuis le début de saison et première challenger pour le classement général. Toujours avec de bonnes sensations, je donne tout dans ce duel, mais je me fais devancer sur le dernier mouvement... Déçue sur le moment, mais j'ai réalisé un beau combat pour aller chercher cette médaille d'argent. Cela reste une étape très satisfaisante ! "

Qu'ont fait les autres Français ?

Si Guillaume Moro a vu son aventure s'arrêter dès les qualifications (18e) - " le niveau était très élevé chez les hommes, avec notamment une forte présence indonésienne sur le mur, ce n'était pas évident. Guillaume est déçu, mais il aura une chance de mieux faire dès le week-end prochain ", explique Sylvain Chapelle - les trois Françaises engagées dans la compétition ont réussi à intégrer les phases finales.

" Victoire Andrier perd son duel de 1/8e de finale, mais signe un des meilleurs temps des recalées : elle accroche la 11e place de la compétition. De son côté, Aurélia Sarisson parvient jusqu'en 1/4 de finale. Et si elle perd sa confrontation, elle réalise également un bon temps et termine à la 5e place. C'est une belle performance, on lui souhaite encore un peu plus de réussite la semaine prochaine, pour finir la saison en beauté... ", explique Sylvain Chapelle.

Tous les résultats.

De l'or pour Lucie Jarrige et Mathieu Besnard !

Ils sont les maîtres incontestés de la catégorie RP3 (déficients physiques et neurologiques) !  Lucie Jarrige s'impose sans trembler en reléguant la médaillée d'argent (la Britannique Joanna Waterton) à 15 mouvements derrière elle. Même constat pour Mathieu Besnard, impérial tout au long de la compétition et seul compétiteur à toper toutes ses voies.

De l'argent pour Sabine Ladel et Julien Gasc. Du bronze pour Roxane Heili.

Il s'en est fallu de peu pour que Sabine et Julien se parent d'or eux aussi. Après un très beau combat, Sabine (déficients visuels B2) tombait à une prise de la première place et prenait l'argent ; Roxane complétant le podium.

Julien (amputés jambe) passait très près de sa deuxième victoire de la saison et butait sur la même prise que le futur vainqueur, l'Espagnal Ivan German Pascual.

 

Tous les résultats

Anouck Jaubert sur le toit du monde 

Anouck Jaubert remporte la classement général de la Coupe du monde de vitesse 2017 et la dernière étape du circuit international !

Aux termes d'une compétition gérée d'une main de maître, la Française Anouck Jaubert remporte la dernière étape de la Coupe du monde de vitesse, synonyme de victoire au classement général de la Coupe du monde 2017. " C'est après de nombreuses péripéties que je remporte cette dernière étape de la Coupe du monde à Xiamen ! La compétition a été décalée plusieurs fois à cause de la météo, et a même failli être annulée car le système de chronométrage ne fonctionnait pas. Mais elle a finalement bien eu lieu ", raconte la championne.

Et Anouck Jaubert de poursuivre : " Je suis allée au pied du mur en me disant que je n'avais qu'une option ce matin : gagner la compétition pour remporter le classement général de la Coupe du monde ! Autant dire que j'étais dans un état d'esprit compliqué : il y avait un million de choses qui se passaient dans ma tête, et cela a été très dur de se détacher de l'impératif du résultat. Mais j'étais extrêmement déterminée, et c'est ce qui a fait la différence. Après deux saisons où je suis passée à un cheveu de cette victoire au classement général, je suis vraiment ravie d'avoir droit à ma Marseillaise pour finir la saison ! "

En prenant quatre victoires en sept étapes cette année (Villars (SUI), Arco (ITA), Edimbourg (SCO) et Xiamen aujourd'hui) Anouck Jaubert remporte le classement général de la Coupe du monde de vitesse 2017, avec près de 60 points d'avance sur sa première poursuivante, la Russe Iuliia Kaplina. Si la marge paraît confortable, les deux jeunes femmes ne se sont pourtant départagées que sur cette dernière étape. La Russe y prend la 23e place, la Française, l'or. Bravo Anouck !

Qu'ont fait les autres Français ?

En parvenant jusqu'en 1/4 de finale, Aurélia Sarisson parvient à prendre la 5e place de la compétition ! Une nouvelle belle performance pour la jeune Française ! En s'inclinant en 1/8e de finale, Victoire Andrier prend la 12e place de la compétition. Chez les hommes, Guillaume Moro termine son rendez-vous en 1/4 de finale et s'adjuge la 7e place.

Tous les résultats.

La meilleure performance est à attribuer à Thomas Joannes, qui parvient à prendre la 9e place à l'issue de la demi-finale, départagé du japonais Kokoro Fuji - dernier qualifié - sur ses résultats de qualifications pour une place en finale. Romain Desgranges termine 22e.

Chez les femmes, suite à l'annulation de la demi-finale à cause des intempéries, les 13 compétitrices ayant réalisées deux tops en qualifications participaient à la finale. Julia Chanourdie et Mathilde Becerra en faisaient partie, elle terminent 11e ex-aequo de la compétition. Salomé Romain prend la 15e place.

Tous les résultats.

 

 
Equipe de France d'escalade